Sport › Football

Mondial 2022 : Serbie-Cameroun (3-3), le nul de l’espoir. Les notes des joueurs

L'entrée de Vincent Aboubakar a été très décisif pour les Lions

Menés 3-1, les Lions ont cravaché pour accrocher un nul ce lundi, 3-3. Pour se qualifier, le Cameroun est condamné à battre le Brésil le 2 décembre…

 Devis Epassy : 4,5/10

L’absence d’André Onana dans la cage des Lions a propulsé Devis Epassy au-devant de la scène. Il s’est globalement montré fébrile avec un mauvais positionnement sur le deuxième but serbe. Il sauve toutefois les Lions en fin de partie sur des tirs à bout portant. Contribuant ainsi à la fin de série de huit défaites du Cameroun en phase finale de Coupe du monde.

 Faï Collins : 4,5/10

Le latéral droit des Lions a eu du mal sur les montées de Tadic. Malgré quelques débordements, il a peu apporté offensivement sur le flanc droit, en loupant presque tous ses centres. Il a néanmoins bien contribué à ce match très spectaculaire.

 Nicolas Nkoulou : 5,5/10

Un bon match pour le défenseur central du club grec d’Aris Salonique. Dans ses interventions, il a dégagé une vraie sérénité et a remporté la majorité de ses duels. S’il s’est laissé facilement débordé en début de match, il a par la suite pris l’ascendant sur les attaquants serbes. Les trois buts serbes sont consécutifs aux à grossières erreurs dans l’entrejeu. Il écope d’un carton jaune sur une légère faute.

 Jean Charles Castelletto : 7/10

Intéressant dans ses interventions,  dès les premières minutes, le défenseur de Nantes a été décisif en ouvrant le score sur un corner dévié de la tête par Nkoulou. Mieux, il s’est transformé un passeur sur le but de Vincent Aboubakar.

 Nohou Tolo : 4,5/10

Défensivement, il a été à la hauteur. Un peu moins présent pour jouer vers l’avant, le latéral gauche des Sounders Seattle a été tout de même très sérieux sur le plan défensif avec plusieurs interventions autoritaires. Néanmoins, il n’a jamais réussi à trouver de solution sur les montées tranchantes de Zivkovic.

 Kunde Malong : 6,5/10

Préféré à Oum Gouet sur ce match, le milieu du club grec d’Olympiakos a réalisé bonne prestation. Dans un rôle de relayeur de jeu, il  n’a pas hésité de descendre assez bas pour organiser le jeu ou se porter aux avant-postes. Sa frappe puissant de la 18ème minute a été dévié en corner. Mais dans ses choix, il n’a pas toujours été inspiré pour servir ses coéquipiers dans de bonnes conditions. Généreux dans ses efforts, il est sorti à la 65ème minute, remplacé par Gaël Ondoa.

Martin Hongla, 3,5/10

Il est resté dans la ligne de son mauvais match face à la Suisse. Il perd un ballon facile à 40 mètres de son but qui débouche sur le troisième but Serbe. La punition n’a pas tardé puisqu’il a été remplacé dans la foulée par Vincent Aboubakar. Un changement tactique qui va s’avérer payant.

 Zambo Anguissa, 3/10

Contrairement au match face à la Suisse, le milieu de terrain de Naples a eu du mal à avoir un impact sur cette rencontre. Sur le premier but Serbe, il est en duel, mais refuse de sauter. Pis, en perdant le ballon sur un coup de sombrero, devant sa surface, il a offert le deuxième but aux Serbes. Il est sorti à la 80ème minute, remplacé par Oum Gouet.

 Karl Toko Ekambi, 3/10

Sans le ballon, l’ailier Lyonnais a forcément du mal à exprimer ses qualités. En couverture, il n’a pas eu un énorme impact et a surtout couru dans le vide. Même dans l’utilisation du cuir, il a mal utilisé ses rares munitions avec une vraie imprécision face au pressing adverse. Il est remplacé tardivement par Georges Kevin Nkoudou à la 82ème  minute.

 Eric Maxim Choupo-Moting : 6/10

Avec la maîtrise de son équipe, notamment en  deuxième mi-temps, l’avant-centre du Bayern Munich a été régulièrement à l’origine des actions offensives des Lions. Bien servi par Vincent Aboubakar, il conclut une action de contre-attaque bien orchestrée.

 Bryan Mbeumo, 6/10

Encore une bonne performance pour l’ailier de Brentford. Il a beaucoup percuté pour tenter de mettre en difficulté la latéral droit serbe. Même dans l’utilisation du ballon, il a été plutôt propre malgré la pression adverse. Il est remplacé par Christian Bassogog à la 82ème minute. Ce dernier a écopé d’un carton jaune pour envahissement  du terrain.

 Vincent Aboubakar, 8/10

Son entrée en jeu a transformé l’attaque des Lions. L’attaquant des Lions a sonné la révolte en trompant le gardien serbe d’un joli lob (63ème minute) avant d’offrir le troisième but camerounais à Choupo-Moting. Deux actions d’éclats sur lesquelles, il a montré sa justesse avec des appels à la limite du hors-jeu. C’est très logiquement, qu’il a été élu Homme du match.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top