Opinions › Tribune

Monsieur Engoulou a bénéficié d’un suivi médical régulier

Par Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication du Cameroun

Je voudrais tout d’abord vous remercier d’avoir répondu promptement à l’invitation que je vous ai adressé cet après-midi, pour prendre part à la communication spéciale qui va suivre.

Mesdames, messieurs,
Monsieur Engoulou Henri, ancien ministre délégué auprès du ministre des Finances en charge du Budget, est décédé ce matin aux environs de 07 heures, des suites de maladie, à l’Hôpital Central de Yaoundé. Comme vous le savez, l’intéressé était jusqu’à sa mort, détenu à la prison centrale de Yaoundé, en attente de jugement dans une affaire de détournement de deniers publics en coaction.

Au cours de sa détention, Monsieur Engoulou, qui souffrait d’affections diverses, a bénéficié d’un suivi médical régulier à l’Hôpital Central de Yaoundé. Chaque fois que cela s’est avéré nécessaire, Monsieur Engoulou a été admis en hospitalisation au sein de cette formation sanitaire, où des soins lui étaient prodigués par des équipes médicales.


Droits réservés)/n

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé