› Société

Mort de l’enseignant Njomi Tchakounte : Paul Biya adresse des condoléances

La lettre de condoléances est datée du 27 janvier, soit près de deux semaines après la mort brutale de Boris Kevin Njomi Tchakounté.

Le président de la République Paul Biya, et son épouse, dit avoir appris « avec une vive émotion », le décès de cet enseignant du Lycée de Nkolbisson, agressé mortellement le 14 janvier par une de ces élèves.

Paul Biya parle d’un « jeune enseignant consciencieux et plein d’enthousiasme ». Paul et Chantal Biya adressent de ce faut leurs « sincères condoléances ».

La lettre du chef de l’Etat est rendue publique au lendemain de la répression brutale de la procession funèbre des enseignants venus rendre hommages à leur confrère.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé