› Société

Mort de l’évêque de Bafia : l’Eglise catholique n’a pas encore reçu copie de l’autopsie

Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala. ©Droits réservés

Mgr Samuel Kleda l’a déclaré au cours d’une interview accordée à Rfi ce mercredi 28 juin 2017.

L’archevêque de Douala, par ailleurs président de la conférence épiscopale nationale du Cameroun, était l’invité Afrique sur Rfi ce mercredi 28 juin. Au cours de l’entretien, Mgr Samuel Kleda a clairement affirmé que 26 jours après la découverte du corps, l’Eglise catholique reste sans nouvelle de l’évolution de l’enquête ouverte pour « mort suspecte ». « Nous attendons qu’on nous donne les résultats. Nous espérons qu’ils sont au travail », a dit Mgr Kleda.

En attendant les résultats de l’autopsie effectué sur la dépouille de  Mgr Jean-Marie Benoît Balla, Mgr Kleda est resté sur la position prise par la conférence épiscopale nationale du Cameroun à l’issue de l’assemblée  plénière extraordinaire du 13 juin, à savoir que Mgr Jean-Marie Benoît Balla a été « brutalement » assassiné. Même si Mgr Kleda dit n’avoir pas constaté des traces de coup sur le corps sorti de l’eau le vendredi 02 juin dernier -il était présent lorsque la dépouille a été repêchée-, l’archevêque reste convaincu que l’évêque de Bafia n’est pas mort noyé. « On voyait nettement que c’est un corps qui n’a pas pris de l’eau », a dit Mgr Kleda.

Pour le président de la Conférence épiscopale nationale, l’Eglise catholique est persécutée au Cameroun. Pour ce meurtre de trop, elle réclame justice et attend que le coupable réponde de ses actes.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé