Sport › Football

MTN Elite One, 1ère journée: L’affaire Lausanne joue les prolongations

Après moult altercations avec les forces de l’ordre, une faction du nouveau promu s’est fait battre par Panthère, (0-1)

La lutte de leadership au sein de Lausanne FC continue de pourrir la vie au sein de ce club, nouvellement promu à Mtn Elite One, l’élite du football camerounais. Alors que l’on croyait la hache de guerre enterrée entre Samuel Noufessi, le fondateur du club et Siméon Foussouo, le président reconnu par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), l’on a assisté hier au stade Ahmadou Ahidjo à un spectacle de mauvais goût. Pour ce match d’ouverture de saison à Yaoundé, il a fallu l’intervention des forces de maintien de l’ordre pour expulser de l’aire de jeu, une équipe de Lausanne, faction Samuel Noufessi, celle qui a accédé en première division. Sous les menaces des éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi), les hommes de Samuel Noufessi, qui ont foulé l’aire de jeu en escaladant la barrière, ont vidé les lieux, têtes basses. Inconsolables pour la plupart, certains en club depuis la catégorie des minimes, voient déjà cette saison se dessiner en pointillée. A signaler que depuis deux mois, le clan de Samuel Noufessi travaille d’arrache pied au stade d’Anguissa pour préparer la saison 2010/2011. Dans le même temps, l’autre faction de l’équipe, composée de joueurs issus d’autres formations, qui n’ont pas participé à l’accession parmi l’élite, s’entraine du côté du quartier Nkolbisson, sous la direction de Mme Fonun Victorine.

Un club, deux présidents
Pour comprendre le bicéphalisme à la tête de Lausanne, le malaise qui mine ce nouveau promu en Mtn Elite One, il faut remonter aux deux derniers congrès des «Suisses d’Ongola ». A la fin de la saison dernière, une fois son club promu parmi l’élite, Samuel Noufessi a convoqué un congrès. Lors de cette assise au cours de laquelle la principale résolution avait été la mise à l’écart de Siméon Foussouo, aucun membre de la Fécafoot n’y avait pris part. Quelques jours plus tard, Siméon Foussouo a convoqué un autre congrès, sous l’égide de la Fécafoot. Ce sont finalement les résolutions prises lors du congrès du clan de Siméon Foussouo qui ont été prises en compte par l’instance faitière du football camerounais. A la cellule juridique de la Fécafoot, l’on indique simplement que : C’est Samuel Noufessi, qui avait par écrit délégué le pourvoir de président à Siméon Foussouo.

A l’aube de la saison 2009/2010 de Mtn Elite Two, Samuel Noufessi, à la recherche de nouveaux partenairex pour renflouer les caisses du club qu’il a crée de toutes pièces, a fait de Siméon Foussouo, alors vice président de Lion Ngoma, le président délégué de Lausanne FC, une modeste formation du quartier Anguissa à Yaoundé. Les choses ont semblé bien marcher au départ. Mais une fois que les deux dirigeants étaient assurés de la montée du club en D1, les premières dissensions sont nées et depuis quatre mois le divorce est prononcé. Le match initialement prévu à 15h30 a commencé avec 45 minutes de retard. Après de long moment de discussions, d’invectives, d’insultes et de tentatives de . conciliabules, sans trouver de solution, Alain Selema, le commissaire du match s’est retrouvé avec deux équipes se présentant avec les maillots et licences de Lausanne FC, certaines de la saison 2009/2010. Impossible donc de jouer un match dans ces conditions. Il s’est vu contraint de faire appel aux forces de l’ordre qui ont expulsé de l’aire de jeu, joueurs et encadreurs de Lausanne Fc, version Samuel Noufessi. Même la présence de l’avocat de Samuel Noufessi dans l’arène n’a pu rien apporter. Au terme d’un match de faible niveau technique, Panthère du Ndé a battu Lausanne FC (1-0), grâce à un but d’Emma Mimba, à la huitième minute. Au vu des antagonismes entre les deux factions, l’affaire Lausanne est loin d’être terminée.

Lausanne, les policiers négocient la sortie
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut