Sport › Football

Mtn Elite One: Coton Sport cinq fois plus fort (5-0)

L’équipe de Garoua n’a pas fait de détails (5-0) face à Renaissance de Ngoumou jeudi après midi à Yaoundé lors du match avancé de la 15e journée du championnat national de première division

Renaissance de Ngoumou recevait Coton Sport ce jeudi à Yaoundé, en match avancé de la 15e journée de la Mtn Elite One. Cinquième au classement, le club de la région du centre avait un bon coup à jouer face à son homologue du nord, quatrième, au stade Ahmadou Ahidjo. Les deux équipes abordaient alors ce match avec confiance, les locaux restant sur cinq matchs sans défaite, alors que les visiteurs venaient d’obtenir leur meilleur résultat de la saison en championnat sur cette même pelouse dimanche dernier, en punissant le Tonnerre Kalara Club (4-0). Et ce jeudi, les poulains de Sébastien Desabre ont récidivé et ont même mis la barre un peu plus haute. Renaissance de Ngoumou qui avait échoué à Garoua à match aller sur la plus petite des marques (0-1) a été incapable de contenir les assauts d’une attaque de Coton Sport déchainée. Bouba Aminou était le premier à monter au but après une minute et 19 secondes de jeu, de la tête : première action, premier corner et premier but de la rencontre (0-1, 2e). Sur un corner tiré sur la droite par Yougouda Kada, le défenseur central des Vert et blanc de Garoua qui était libre de tout marquage, montait plus haut pour placer une tête en pleine lucarne. L’équipe de la Mefou et Akono était assommée d’entrée sur son propre stade. A peine elle voulait s’organiser qu’elle prenait un deuxième but.

Jacques Haman remettait le couvert avec la manière quatre minutes plus tard. Lancé à la limite du hors-jeu, l’attaquant s’offrait un coup du sombrero sur André Ekwem Mbei, avant de déposer le cuir dans les filets du malheureux Alphonse Effa Nsoé (0-2, 6e). Ce but mis une fois de plus les joueurs Garoua en confiance. Le trio d’attaque composé de Charles Eloundou, Jacques Haman et Ewangue Mbongo donnait du fil à retordre à une défense de Renaissance de Ngoumou dépassée par les événements. Alphonse Effa Nsoé était obligé de sortir sa grande classe pour s’imposer devant Jacques Haman (33e et 41e) et limité les dégâts avant la pause.

Au retour des vestiaires, le courage des Bleu et blanc de Ngoumou était anéanti par leurs propres erreurs. Après avoir tenu un peu plus d’un quart d’heure, la défense de la RFC laissait facilement Emmanuel Mbongo Ewangue isolé et l’attaquant marquait le troisième but en reprenant du pied un centre de son capitaine Bapindi Fils (0-3, 63e). Le Phoenix recevait par la suite une double sanction. D’abord son arrière gauche, André Ekwem Mbei qui se faisait expulsé après avoir accroché Jacques Haman dans la surface de réparation, ensuite un pénalty transformé par l’attaquant qui se faisait justice (0-4, 72e).

Cela devenait trop facile pour les Cotonculteurs qui achevaient cet après midi par un cinquième but. Yedan Moussa qui était monté au jeu en lieu et place de Mbongo Ewangue concluait parfaitement un caviar à lui offert par Jacques Haman sur un contre (0-5,88e). Cinq buts pour clôturer cette rencontre à sens unique, qui permet à Coton Sport de Garoua d’occuper provisoirement la 3e place, en attendant la sortie de Douala Athélic Club. Renaissance FC de Ngoumou, qui voit sa série de cinq matchs sans défaite s’arrêter, conserve quant à elle provisoirement sa cinquième place au classement, en attendant le reste des rencontres de la 15e journée prévu ce dimanche.

Gaël Landry Mfou’ou de Renaissance de Ngoumou (en blue) tente de prendre de vitesse un joueur de Coton Sport

journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut