Sport › Football

Mtn elite one: Tiko United sacré champion du Cameroun

Le club du Sud-Ouest détrône Coton sport de Garoua

Tiko United vient d’écrire une nouvelle page de l’histoire du football camerounais. En remportant haut la main le titre 2009 de la Mtn elite one, le plénipotentiaire de la partie anglophone du Cameroun empêche à Coton sport de Garoua qui dominait sans partage l’élite du football camerounais, de remporter son septième titre consécutif de champion du Cameroun. Tiko United a vu son rêve de grandeur se transformer en réalité le week-end dernier, après le match nul d’un but partout réalisé à domicile face à Ngaoundéré University.

Deux ans après sa montée au sein de l’élite, Tiko United remporte le tout premier titre national de son histoire. Sans complexe, le club a su imposer son rythme et sa puissance de feu aux vieux briscards du football camerounais que sont : Canon, Union, Coton. Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes. En 25 matchs disputés, Tiko United a savouré 13 fois les joies de la victoire, a été contraint 10 fois au partage de points, et n’a mordu la poussière qu’à deux reprises. Par ailleurs, le club a fait trembler 29 fois les filets adversaires, et n’a encaissé que 14 buts.

Ejecté du siège qu’il occupait sans partage depuis près d’une décennie, Coton sport de Garoua occupe le deuxième rang synonyme de qualification pour la ligue africaine des clubs champions. Vainqueur sur tapis vert de Mount Cameroon de Buéa lors de la 25ème journée, les gambaras du Nord qui totalisent 45 points doivent encore batailler dur pour conserver cette place qualificative pour la ligue des clubs champions. Place que convoite aussi l’Union sportive de Douala. Troisième avec 42 points au marquoir, les Nassaras de Douala qui sont à trois longueurs de Coton Sport nourrissent toujours le rêve de disputer la ligue des champions la saison prochaine. Logés au quatrième rang avec 41 points, les Astres de Douala sont en pôle position pour glaner un ticket en coupe de la confédération africaine de football. Fovou de Baham cinquième avec 35 points, Panthère du Ndé sixième avec 34 points, As Matelots de Douala septième avec 34 points, Unisport de Bafang huitième avec 32 points et enfin Canon de Yaoundé neuvième avec 31 points doivent encore mouiller le maillot pour assurer leur maintien au sein de l’élite. L’écart entre le cinquième Fovou de Baham et le huitième Unisport de Bafang n’étant que de trois points tout laisse présager une fin de saison où les points vont s’arracher au forceps.

Au bas du classement, Sable de Batié qui occupe le premier rang des relégables avec 29 points peut encore sauver sa peau si Aigle de Dschang qui occupe le 11ème rang au classement général avec le même nombre de points venait à faire un faux pas. Danaï de Yagoua et Mount Cameroon quant à eux sont relégués en division inférieure. La pilule risque d’ailleurs d’être plus amère pour Mount Cameroun de Buea. Absent à Garoua lors de la 25ème journée, les lavers boys risquent un forfait général et une rétrogradation de deux divisions. Si ce cas de figure venait à se confirmer, Mount Cameroon de Buea serait retiré du classement de la Mtn elite One, et tous les clubs ayant glanés des points face à l’équipe de Buea verraient ceux-ci soustraits.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut