› Eco et Business

MTN et Orange se disputent la primeur de la 4G au Cameroun

Les deux opérateurs de téléphonie mobile annoncent, depuis jeudi, le lancement de cette technologie au Cameroun pour une navigation plus fluide sur Internet, chacun se réclamant être le premier

« MTN, premier réseau 4G au Cameroun ». C’est un message comme celui-ci que les abonnés de Mobile Telecommunications Networks (MTN) ont reçu par téléphone jeudi, 16 décembre 2015. L’opérateur sud-africain annonçait ainsi le lancement de la technologie 4G au Cameroun, pour une navigation plus fluide sur Internet.

«Aujourd’hui est un jour mémorable pour MTN Cameroon», a écrit la directrice locale de l’entreprise, Philisiwe Sibaï G., dans son message de circonstance, précisant que l’opérateur, le même jour (jeudi, ndlr), devient «le premier et l’unique réseau au Cameroun à lancer la technologie 4G LTE pour la prochaine génération».

«Aujourd’hui, nous devenons la première nation de l’histoire à lancer à la fois les technologies 3G et 4G LTE en une seule année», a indiqué Philisiwe Sibaï G. non sans révéler que son entreprise a investi près de 200 millions de dollars pour les infrastructures afin de s’offrir «le meilleur du monde».

Cette sortie de la directrice locale de MTN au Cameroun intervient alors que son concurrent direct dans le pays, Orange, affirme lui aussi, par messages envoyés à ses abonnés ce vendredi, 17 décembre, être le premier à entrer dans l’univers de la 4G.

Et pourtant, sur des plateaux de télévision, rapporte l’agence de presse Apanews, la direction marketing et la direction générale se sont amusés à se contredire la veille, la première affirmant que cette technologie « est là » tandis que l’autre l’annonçait « pour bientôt ».

Toute chose qui a amené la Ligue camerounaise des consommateurs (LCC) à inviter le public à dire « non au grand bluff de 2015 de MTN et Orange » surtout que, chez le Sud-africain, il est exigé aux consommateurs l’achat d’une nouvelle puce électronique et un téléphone configuré pour bénéficier de la 4G.

« On vous demande de ne pas tomber dans ce piège de l’escroquerie à ciel ouvert, car ils sont incapables de nous offrir la 3G », a prévenu l’association consumériste à l’endroit des usagers.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé