Politique › Sécurité

Mundemba: le bilan des sécessionnistes tués s’alourdit

©Droits réservés

L’attaque manquée de la brigade de gendarmerie de Mundemba s’est soldée ce mardi par la mort de quatre individus armés. Deux d’entre eux ont été tués sur-le-champ. Deux autres ont été abattus après une traque de l’armée camerounaise.

Le bataillon de la marine implanté à Mundemba, dans le département du Ndian (région du Sud-Ouest), a tué quatre combattants acquis à la cause séparatiste ce mardi, 20 février. Les assaillants faisait partie d’un groupe de vingt individus qui a tenté de prendre d’assaut la gendarmerie de ladite localité aux premières heures de la matinée.

Deux sécessionnistes ont été tués sur-le-champ au cours de la riposte des militaires. Des battues ont immédiatement été engagées pour retrouver les autres membres du groupe en fuite.  Elles ont abouti à l’élimination de deux autres assaillants. Un soldat a été blessé au cours des affrontements.

Un détachement du Bataillon d’intervention rapide (Bir) est arrivé en renfort à Mundemba dans le but de continuer à traquer  les autres combattants en fuite.

 

 

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé