International › AFP

Municipales au Mali: cinq militaires tués dans une embuscade

Confirmant l’information, une source militaire malienne a souligné lundi que les terroristes, responsables de l’attaque, n’ont pas pu emporter les urnes

Cinq militaires maliens ont été tués dimanche dans une attaque attribuée à de présumés jihadistes pendant les élections municipales, a-t-on appris lundi de sources de sécurité maliennes.

Par ailleurs, dans la nuit de dimanche à lundi, des jihadistes présumés ont pris un moment le contrôle de la localité de Dilli (nord), près de la frontière mauritanienne, a indiqué un élu de Nara, à 370 km au nord de la capitale Bamako.

« Dimanche, après les opérations de vote, un convoi de l’armée qui transportait des urnes en vue du dépouillement a été attaqué par des jihadistes. Cinq militaires maliens ont été tués », a déclaré une source de sécurité malienne.

L’embuscade s’est produite alors que le convoi, venant du Nord, se dirigeait vers la localité de Douentza (centre), a-t-on précisé.

Confirmant l’information, une source militaire malienne a souligné que « les terroristes n’ont pas pu emporter les urnes ». « Ils voulaient saboter les élections », a estimé cette source.

A Dilli, les assaillants « sont arrivés tôt ce lundi », a affirmé sous le couvert de l’anonymat un élu de Nara. « Ils ont attaqué la sous-préfecture », a-t-il ajouté.

« Les jihadistes ont ensuite emporté deux ambulances et un véhicule du sous-préfet. Après, ils ont tué un civil en repartant vers la frontière mauritanienne », a-t-il poursuivi.

Selon une autre source de sécurité malienne, les assaillants pensaient sans doute trouver dans la sous-préfecture la commission locale de dépouillement des bulletins de vote.

Les élections municipales de dimanche, premier scrutin au Mali depuis la présidentielle de 2013, ont été marquées par une participation visiblement faible et de nombreux incidents dans le nord et le centre d’un pays en proie à une instabilité persistante et sous état d’urgence.

Des soldats maliens, à Tombouktou, le 2 mai 2016.
Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé