› Politique

Municipalité : le maire de Lagdo destitué

 

Luc Kaga a été démis de ses fonctions le 4 mars 2022.

Au cours d’une session extraordinaire du conseil municipal convoquée par le préfet du département de la Bénoué, à l’initiative de 34 conseillers sur les 41 que compte le conseil municipal Luc Kaga, maire de Lagdo a été destitué.

Après un vote des conseillers appelés à se prononcer sur sa gestion, Luc Kaga n’a récolté que deux voix.

« Les problèmes de Ladgo datent depuis fin 2020, soit pratiquement 9 mois après la mise en place des exécutifs municipaux intervenue en mars 2020 », a indiqué Oumarou Haman, préfet de la Benoué.

Selon ce dernier, le compte administratif et de gestion de 2020 n’a pas été adopté par les conseillers. Le budget 2021 voté, n’a jamais été approuvé. Le budget 2022 n’a pas encore été voté. « Le fonctionnement de la commune est paralysé », regrette le préfet.

La liste des griefs contre l’’ex-maire est longue. Entre autres on compte : le non reversement  à la recette municipale d’une somme de 11 600 000F, versée par la société Eneo qui exploite le barrage de Lagdo, représentant les frais de recasement de ses agents à l’auberge municipale pendant la période de confinement.

Aussi, la vente aux enchères, au franc symbolique de 10 bœufs mis en fourrière, la perception par le maire de la somme de 300 000F auprès des populations de Katé, représentant les frais de réalisation d’un forage dans cette localité.

Il y a également la distraction des recettes propres de la commune, le rythme accéléré de « l’enrichissement du maire » après son élection.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé