Culture › Musique

Musique: Le lauréat du prix Découvertes RFI 2010 au Cameroun

Le chanteur ougandais était face à la presse de Douala ce lundi, en prélude aux trois concerts qu’il va donner cette semaine

Maurice Kirya sait bien où il met son pied. Au pays de Richard Bona. «C’est l’un de mes artistes préférés» a-t-il fait savoir lors de sa conférence de presse. Mais aussi le pays de Kareyce Fotso celle qui en 2009, avait terminé deuxième lors de la finale de cette même compétition, juste derrière le sénégalais Naby. Maurice Kirya devançait le Kenyan Winyo et le Congolais Lexxus Legal, devant le jury présidé comme à la précédente édition par le rappeur franco-congolais Passi.

Humaniste, éducateur et artiste engagé
Dans son pays, le jeune Maurice est connu comme étant très actif dans le domaine du social. Il a d’ailleurs été fait ambassadeur de la jeunesse ougandaise par la première dame de son pays, et apporte son soutien à de nombreuses organisations qui s’occupent de problèmes de santé, notamment de la lutte contre le Sida. A Kampala, son fief, demandez le Club Rouge. Il y tient tous les mois, et ce depuis 2008, un show nommé « The Maurice Kirya Experience ». Outre ses propres chansons le show met en scène d’autres artistes de son pays. C’est dans cette ambiance qu’il vit et travail, une ambiance de partage. A l’ombre de son air timide, lui qui très jeune avait toujours rêvé d’être médecin, a créé et imposé son style, le mwoyo. Une fusion personnelle d’afro-soul, de r’n’b, inspiré par des artistes tels que John Legend, India Arie, ou encore Youssou Ndour et Didier Awadi. C’est ce style que l’on retrouve dans son dernier album en date, Misubbaawa sorti en 2009, avec lequel il s’est présenté au concours en 2010. Avant cet album, il y a eu Maurice Kirya Compilation, qui n’a pas fait plus que les frontières ougandaises. C’est donc surtout Misubbaawa, « mon meilleur album » avoue t-il, que le public camerounais va découvrir en live ce mardi 08 février. Douze titres écrits par lui-même, enregistrés dans son pays et mixé à Dallas aux Etats-Unis. Des chansons en anglais et en lubanga (une langue d’Ouganda), qui transportent les fans de ballades dans une atmosphère particulière, feutrée et rythmée à la fois.

Après Libreville au Gabon ce samedi 05 février, le chanteur, meilleur artiste r’n’b aux « Pearl of African Music Awards » dans son pays en 2007 et nominé aux Koras Music Award deux années auparavant, a posé ses valises à Douala ce dimanche 06 février dans le cadre de sa tournée africaine. Il prestera dans les CCF de Douala et Yaoundé respectivement le mardi 08 et le samedi 12 février, en passant par l’Alliance Franco-camerounaise de Garoua le jeudi 10 février 2011. En tout, Maurice Kirya et ses musiciens sont partis pour la première partie d’une tournée qui va les conduire dans quatorze pays d’Afrique afin y donner 22 concerts en moins de deux mois. Du chemin!

Maurice Kirya
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top