Sport › Autres sports

Nécrologie: dernier coup de pédale pour Yannick Lontsi

Le cyclisme camerounais a rendu l’âme ce dimanche matin à l’hôpital central de Yaoundé après avoir été victime d’une chute lors d’une course à Yaoundé.

Yannick Lontsi Yemeli n’est plus ! Le sociétaire de SNH Vélo Club de Yaoundé est mort ce dimanche 29 mai 2016 à l’hôpital central de Yaoundé. Il a succombé à un traumatisme crânien, après avoir été victime d’une chute le samedi 28 mai lors nocturne d’Ongola, une course nationale organisée à Yaoundé par la Fédération camerounaise de cyclisme (Fécacyclisme).

La course s’était alors déroulée sans incendient dans les catégories cadet, junior et vétérans. C’est lors du passage de la catégorie sénior que le cortège de Yannick Lontsi, en voulant esquiver une malade mentale a connu une chute fatale

« Quand nous sommes arrivés à l’hôpital hier soir (samedi, ndl), on lui a très vite fait un scanner qui a révélé qu’il avait un traumatisme crânien », a expliqué le président de la Fécacyclisme, Honoré Yossi sur la radio nationale.

«Ce matin (ndlr) nous sommes revenus pour prendre des nouvelles sur l’évolution de son état de santé. On nous a dit qu’il devait être admis en réanimation parce que son état était très inquiétant. On a fait appel aux chirurgiens et les dispositions pratiques ont été prises. Au moment de le passer à la réanimation, il est passé de vie à trépas », a-t-il ajouté, sonné.

« Nous perdons là un maillon très important du cyclisme camerounais. Nous perdons là quelqu’un qui a défendu haut et fort les couleurs de l’équipe nationale », témoigne le président de la Fécacyclisme.

Âgé de 27 ans, Yannick Lontsi comptait parmi les meilleurs coureurs de l’équipe nationale de cyclisme. Il avait remporté la première étape au Grand prix Chantal Biya en 2014.


Droits réservés )/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé