Société › Société

Nécrologie : le chef traditionnel des Batanga décède dans un accident

Marcel Mahouve et son épouse Julie Ndjekoum Ngounou, de regrettée mémoire. (c) Droits réservés

Sa majesté Marcel Mahouve III est décédé mercredi des suites d’un accident de la circulation survenu sur la route Douala Yaoundé.

Le chef supérieur des Batanga (peuple de Kribi appartenant au grand groupe Sawa du Cameroun), Marcel Mahouve III, est immédiatement décédé après la collusion de son véhicule avec une voiture de marque Toyota. La scène s’est déroulée mercredi non loin du village Boumnyebel, sur l’axe reliant Douala à Yaoundé, alors qu’il revenait de Kribi où il avait célébré le nouvel an. Il se trouvait en compagnie de son épouse. Cette enseignante est aussi décédée sur le champ.

Sa majesté Marcel Mahouve III, 61 ans, était magistrat hors hiérarchie. Il était employé au ministère de la Justice où il occupait le poste de directeur des affaires non répressives et du sceau.  Il avait été intronisé en 2004 après le décès de son prédécesseur Marcel Mahouve II.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut