Culture › Musique

Nécrologie: le monde musical pleure Peter M’Pouly

Le corps sans vie du chanteur de makossa camerounais a été retrouvé à son domicile le dimanche 09 août à Douala

L’artiste camerounais Peter M’Pouly n’est plus. Le chanteur de Makossa des années 90 a été retrouvé mort à son domicile à Bonabéri, un quartier de Douala, le dimanche 09 août 2015. Les circonstances de son décès n’ont pas été déterminées jusqu’ici.

Né en 1967 dans la métropole économique du Cameroun, Peter M’Pouly a su trouver une place parmi les chanteurs camerounais de makossa avec plusieurs albums composés. De lui, on retiendra des titres comme «Coucou Doudou» de son album «Soul Samba» en 1991, «Lamizozo» extrait de son opus «Sex Market» arrivé sur le marché en 1993.

Passé par le Conservatoire de Paris, l’homme aux cheveux défrisés et boucle à l’oreille a été diplômé en musicologie. Un parchemin obtenu en France en 1989. La préparation de son album «Makossa branché» en 1986 compte des musiciens comme Ebeny Donald Wesley, Justin Bowen, Mbida Douglas, avec aux ch urs Jean-Claude Mbimbe, Douleur, Guy Lobe, etc. En 1991, il sera désigné meilleur disque de l’année et meilleur générique par la chaine de radio Africa N°1, grâce à son opus «Soul Samba».

Les albums «Africa la mal aimée», «Wala wala les choses de la vie» et «Maloko», l’auront également propulsé au sommet de sa carrière.

Peter M’Pouly, chanteur de makossa des années 90.
Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé