Société › Faits divers

Ngaoundéré: Crash d’un appareil en provenance de Ndjamena

Les premières informations parlent de deux personnes grièvement blessées

Un appareil ayant décollé de Ndjamena la capitale du Tchad c’est écrasé le 10 juin 2013 en fin de matinée à 1 kilomètre de l’aéroport de Ngaoundéré situé dans la région de l’Adamaoua, a-t-on appris vers 11 heures locales d’une source proche de la CCAA (l’autorité aéronautique du Cameroun) confirmée par des personnes appelées sur place. L’appareil, selon Guibaï Gaitama Directeur de publication de l’hebdomadaire l’Oeil du Sahel, serait un hélicoptère de l’entreprise Coton Tchad. C’est un hélicoptère appartenant à la société tchadienne Coton Tchad qui allait en révision, probablement, à Douala. Il a survolé la ville de Ngaoundéré, a eu des difficultés, est revenu au-dessus de la ville pour tenter un atterrissage d’urgence à l’aéroport. N’y parvenant pas, le pilote a cherché un endroit dégagé où il ferait moins de dégâts et a choisi un marécage près du camp du BIR et cependant non loin de loin de l’aéroport, a-t-il indiqué dans un post sur le forum des journalistes camerounais.

Le premier bilan fait état de deux personnes grièvement blessées sans qu’on ne puisse exactement dire quel est le sort des 3 autres personnes qui étaient à bord. Toujours selon le témoignage de monsieur Gaitama, les deux personnes blessées n’ont pas perdu l’usage de la parole. L’ambassade du Tchad au Cameroun contacté n’a pas souhaité communiquer sur l’information pour le moment. Les circonstances du crash sont donc encore floues, d’autant plus que l’aéronef a traversé deux aéroports (Garoua et Maroua) qui auraient très bien pu l’accueillir.

Image d’illustration

french.cri.cn)/n

À LA UNE
Retour en haut