Santé › Actualité

Ngaoundéré: Des perspectives pour lutter contre le VIH/SIDA en zone urbaine et rurale

Des responsables des organisations non gouvernementales et de la société civile ont été édifiés à ce sujet

Le Country coordinating mecanism (CCM) est le relai au niveau national du Fond mondial pour la lutte contre les trois maladies que sont le VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose. Chaque CCM à son tour a trois composantes: La société civile, les pouvoirs publics et les partenaires au développement. Les travaux du CCM Cameroun qui se sont tenus à Ngaoundéré au centre de promotion de la femme et de la famille avaient pour trame essentielle de rendre compte aux leaders associatifs des zones urbaines et rurales, des activités menées par le Country coordinating mecanism (CCM Cameroun) depuis sa restructuration en septembre 2008. En d’autres termes, il s’agissait pour les responsables du CCM Cameroun de faire le bilan des activités de l’exercice écoulé, de sensibiliser, d’expliquer le rôle du CCM et de faire comprendre la place que la société civile par le biais de ses représentants occupe en son sein.

Pour El. Hadj Bonoufé, coordonnateur national du CCM Cameroun, «la société civile a beaucoup à offrir pour consolider la synergie entre le public et le privé. Nous pensons que les participants à cet atelier ont bien compris leur rôle au sein du CCM et si c’est le cas, cela augure des lendemains meilleurs dans la participation de la société civile au sein du CCM». Aussi, représente-t-elle une force indéniable pour lutter contre la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/SIDA (PVVIH/SIDA). Cet atelier a permis aux leaders associatifs de comprendre le fonctionnement du fond mondial, y compris le CCM et le rôle joué par leurs représentants au sein de cet organisme.

Cet atelier a surtout permis aux représentants de la société civile de s’approprier le processus de soumission d’une proposition au fond mondial. Il s’agit en réalité d’associer toutes les composantes de la société civile pour stimuler leur adhésion et leur engagement pour la lutte contre le VIH/SIDA. Cela passe bien évidemment par la réduction du taux de séroprévalence des Infections sexuellement transmissibles (IST) en général et du VIH/SIDA en particulier en milieu jeune. Tout compte fait, Les leaders associatifs ont été édifiés sur la restructuration du CCM Cameroun et ses perspectives pour lutter efficacement contre le VIH/SIDA tant en zone urbaine que rurale.


europatlas.org)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé