Société › Société

Ngaoundéré: Des semences améliorées pour les agriculteurs

400 kg de maïs et 500 kg de sorgho ont été remis lundi 25 avril aux paysans de la région de l’Adamaoua

C’est lundi 25 avril 2011 qu’a eu lieu à l’esplanade de la délégation régionale de l’agriculture pour l’Adamaoua, la cérémonie de remise des semences améliorées aux agriculteurs de la région de l’Adamaoua. Ce geste qui constitue une grande première dans la région, rentre dans le cadre de l’engagement solennel pris par le chef de l’Etat au cours du comice agropastoral d’Ebolowa, d’appuyer les paysans par la distribution des semences améliorées. On se souvient qu’à l’occasion de la tenue du comice agropastoral national d’Ebolowa qui s’est tenu du 17 au 22 janvier 2011 où nos vaillants représentants ont valablement défendu notre région en remportant de nombreux prix. Le président de la République avait promis de soutenir la production agricole, notamment alimentaire dans l’optique d’améliorer les conditions d’existence de nos populations rurales, en modernisant l’agriculture à travers la mise en place d’une banque de développement rural; d’une usine de fabrication d’intrants agricoles; puis de la distribution des semences améliorées. C’est donc dans ce contexte que le don en semences améliorées de ce jour arrive pour concrétiser la promesse faite par le chef de l’Etat, dira Hamidou Mana, inspecteur général des services régionaux qui présidait la cérémonie.

Il s’agit là d’une volonté manifeste des pouvoirs publics de booster la production agricole afin de renforcer la sécurité alimentaire de la région. Au total, c’est 400 kg de maïs et 500 kg de sorgho qui ont été distribués. A travers la voix du délégué régional du MINADER pour l’Adamaoua, Souleymanou Abba, les bénéficiaires de ce don vital, visiblement satisfaits, n’ont pas tari d’éloges concernant le chef d’Etat. L’inspecteur des services régionaux de l’Adamaoua quant à lui, a vu en ce geste présidentiel, une marque de magnanimité légendaire du chef d’Etat vis à vis des paysans de la région de l’Adamaoua, au moment où s’ouvre la campagne agricole 2010-2011. Il a toutefois mis en garde les uns et les autres contre le mauvais usage de ces semences. C’est pourquoi, il a tenu à les exhorter à utiliser effectivement ces semences pour l’agriculture et non pour la consommation directe.

En tout 900 kg de semences améliorées ont été remis aux agriculteurs de la région de l’Adamaoua
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé