Société › Faits divers

Ngaoundéré: La mésaventure de deux agresseurs malheureux qui s’attaquent à un élément du BIR

Les deux infortunés, Ibrahim et Youssoufa, ont vu leurs corps plombés de balles et suivent actuellement des soins intensifs

L’histoire se déroule sur la route du MATGENIE, à quelques encablures du Lycée Bilingue de Ngaoundéré où deux individus ont sollicité les services d’un moto taximan pour accomplir leur salle besogne. Deux individus qui manifestement, dévoyaient la religion musulmane – parce que agresseurs devant Allah – dont ils se réclament être des adeptes. Mal leur en a pris, car ils ont été déroutés par un élément du bataillon d’intervention rapide (BIR) qu’ils ont menacé à l’aide d’un couteau pour le dépouiller afin de préparer disent-ils, la fête du Ramadan. Ils ont donc choisi de commencer les préparatifs assez tôt, au premier jour de la deuxième décade du jeûne, soit 20 jours pour rassembler les moyens à la hauteur d’une fête qu’ils voulaient grandiose.

Et pourtant, l’Islam qui se veut une religion de la paix, de solidarité et d’entraide mutuelle proscrit tout comportement visant à nuire à l’être humain. Par conséquent, elle ne peut imposer aux fidèles, des sacrifices au-dessus de leurs moyens pour la fête. Les arguments évoqués par ces malfrats ne traduisent donc que leur réelle volonté de nuire à la société et de prouver combien ils sont disposés à provoquer Allah qui a pourtant doté tout être humain d’une force humaine et des facultés nécessaires pour travailler et obtenir dignement son pain quotidien et subvenir à ses besoins.

La réaction de cet élément du BIR s’inscrit donc comme une sanction prescrite aux méchants par l’Eternel, surtout en ces temps d’intense spiritualité pour la communauté musulmane. Grâce à cette action, deux individus dangereux de moins viennent ainsi d’être soustraits de la société. La fête du Ramadan se fera donc sans Ibrahim et Youssoufa, au grand bonheur de paisibles citoyens.

Ngaoundéré dans l’adamaoua
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut