Société › Société

Ngaoundéré: La société civile appelée à contribuer à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement.

L’appel a été lancé par le gouverneur de la région de l’Adamaoua ce mardi 28 septembre

L’appel a été lancé par le gouverneur de la région de l’Adamaoua ce mardi 28 septembre à l’occasion de l’installation des membres du comité régional de coordination des Activités de la Société Civile.

Longtemps honnie par certains et exaltée par d’autres, il est plus que jamais temps de sortir la société civile de son état embryonnaire pour en faire un acteur décisif pour la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). L’Etat camerounais l’a bien compris en offrant à la société civile les voies et moyens de s’organiser pour lutter efficacement contre la pauvreté et améliorer le bien-être des populations. C’est donc ce à quoi devrait désormais s’en tenir les responsables du comité de coordination des activités de la société civile dans l’Adamaoua.

Pour ce faire, elle devra accompagner les pouvoirs publics, le secteur privé et les partenaires au développement dans la réalisation des objectifs du millénaire. Il s’agira concrètement pour les membres du comité régional de coordination qui viennent d’être installés de promouvoir la paix, la sécurité et le développement, de renforcer la cohésion entre les acteurs de la société civile, de la décentralisation pour assurer pleinement son rôle de veille citoyenne. Elle devra également favoriser l’opérationnalisation de la décentralisation à travers un appui aux collectivités territoriales décentralisées pour une meilleure imprégnation.

CONASIC
Journalducameroun.com)/n

Pour Moïse Nseguen, coordinateur national des activités de la société civile au Cameroun (CONASIC), cette instance faîtière a pour but de contribuer au renforcement de la société civile camerounaise afin de la rendre plus apte à agir sur les coûts des politiques et stratégies de développement économique, social et culturel du pays, d’apporter des points de vue et défendre des positions dans l’intérêt général des citoyens. A ce comité régional de coordination conduit par Mme Aïssatou Alim, Enow Abram’s Egbe a recommandé abnégation, efficacité et patriotisme pour une meilleure participation de la société civile à l’édification de la région de l’Adamaoua, et partant de tout le Cameroun. Le numéro un de la région a également rassuré ces responsables nouvellement installés du soutien total des pouvoirs publics dans cette noble et exaltante mission dont l’objectif final est l’amélioration des conditions des populations. Un v u qui doit se traduire en actes concrets à travers les défis que les membres de la coordination régionale de la CONASIC sont appelés à relever sur le terrain.

CONASIC
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut