Société › Société

Ngaoundéré: Le réseau des jeunes du Cameroun sur le terrain

L’antenne régionale pour l’Adamaoua a mené une série d’activités lors de la semaine nationale de lutte contre le sida

C’est au mois de juin de l’année 2005 que naquit le réseau des jeunes du Cameroun suite à une concertation entre organisations de jeunes et partenaires, notamment l’UNICEF, les ministères de la jeunesse et des enseignements secondaires. L’organisation dont le principal objectif est la mobilisation de la jeunesse pour une participation au développement du Cameroun voit ainsi le jour dans un contexte ou la formation reçue ne prépare pas toujours les jeunes à affronter un marché de l’emploi exigeant et évolutif. Le chômage et le sous-emploi des jeunes atteignent des niveaux très élevés, les jeunes éprouvent des difficultés à accéder aux services de santé de qualité. Par ailleurs, l’implication des jeunes dans le processus de prise de décision crée des conflits de génération.

De plus, les difficultés d’accès des jeunes aux TIC persistent. Faces à ces obstacles, le réseau des jeunes du Cameroun s’est fixé comme objectif de développer le leadership des jeunes et leur implication face aux différents enjeux et défis qui interpellent la jeunesse, de favoriser les échanges d’expérience et la circulation d’information entre les jeunes dans toutes les initiatives de développement qui les concernent et de participer à la réduction de la vulnérabilité des jeunes face aux IST/VIH/SIDA. Saisissant l’occasion de la semaine nationale de lutte contre le sida, la représentation régionale du réseau des jeunes dans l’Adamaoua s’est déployée sur plusieurs champs d’action. En plus de la sensibilisation de masse doublée d’une campagne de dépistage volontaire anonyme et gratuite organisée le 27 novembre 2010 dans les locaux du collège de Mazenod de Ngaoundéré, on retiendra de ce déploiement les multiples sensibilisations effectuées dans différents établissements secondaires de la ville de Ngaoundéré et une grande représentativité du réseau des jeunes du Cameroun lors de la marche de solidarité organisée le 01er décembre 2010 dans les artères de Ngaoundéré. A peine les activités de la semaine de lutte contre le sida achevées, que le bureau régional de l’Adamaoua envisage déjà de redescendre sur le terrain. Désormais, il sera question pour les membres de mener des activités de plaidoyer et de mobilisation sociale dans le sens de la visibilité du réseau au niveau régional. Malgré les efforts déjà fournis dans ce sens, il sera également question de la mise en place des programmes de renforcement des capacités des jeunes en technique de communication conception-réalisation-gestion-suivi- et évaluation des projets et animation d’une organisation de jeunesse.

Des artistes du réseau des jeunes du Cameroun
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut