Sport › Autres sports

Ngaoundéré: Les lampions se sont éteints ce week-end sur le 3e regroupement national de volleyball

FAP chez les messieurs et INJS chez les dames ont une fois de plus prouvé leur suprématie

Pendant deux jours de compétition, soit le temps d’un week-end, la ville de Ngaoundéré a vibré au rythme du beau spectacle offert par les neuf équipes qui ont pris part à ce troisième regroupement national du volleyball camerounais. Quatre équipes chez les messieurs et cinq chez les dames, elles ont tout donné pour gagner les rencontres et améliorer leur place au classement général. Tout a commencé ce samedi matin du 19 février 2011 au complexe sportif du lycée classique et moderne de Ngaoundéré avec la première rencontre qui a mis aux prises Transport Helou Michel (THM) de Ngaoundéré à l’équipe des Forces Armées et Police (FAP) de Yaoundé. Cette rencontre annonçait déjà par la qualité du spectacle, ce que ce troisième regroupement devait réserver au public de la ville de Ngaoundéré. Seul hic à déplorer, l’absence de certaines équipes telles que Yaoundé University Club (YUC) en dames et messieurs et de Renaissance volleyball club de Bafoussam.

Au terme de la compétition, FAP a imposé sa suprématie chez les messieurs en mettant à genoux tous ses adversaires. « Port de Douala » qui a occupé la deuxième place au classement général a été sans pitié pour THM de Ngaoundéré qu’il a battu par trois sets à zéro. THM de Ngaoundéré qui n’a remporté aucune rencontre sur le terrain s’est contenté de sa victoire sur tapis vert qui devait l’opposer à YUC de Yaoundé pour conserver sa quatrième place au classement général. L’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) s’est contentée de la troisième place, tandis que YUC et Renaissance de Bafoussam occupent le bas du tableau.

Chez les dames, l’INJS s’est voulue rassurante. Ces élèves professeurs ont continué de trôner au sommet, suivis de Little team de Douala, Efoulan et FAP, respectivement 2e, 3e et 4e. Bien qu’absent de la compétition, YUC résussit par son unique point à détrôner Inter city volleyball club de Ngaoundéré qui ferme la queue du classement chez les dames. Au terme de ce troisième regroupement, le secrétaire général de la Fédération camerounaise de volleyball, Lavoisier Yende, s’est dit satisfait. Selon lui, malgré l’absence de certaines équipes, « on peut se réjouir du fait que les équipes qui ont fait le déplacement aient pu jouer chacune au moins deux matchs ». Au plan de la formation des officiels, certains ont eu à se frotter pour la première fois à la compétition de haut niveau. Ce qui participe également de l’évolution du volleyball camerounais.

Image d’illustration
ajstogo.files.wordpress.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé