Société › Société

Ngaoundéré: L’hôpital régional récompense ses meilleurs agents

La cérémonie de remise des diplômes d’excellence a eu lieu ce mardi 22 mars 2011 à l’esplanade de l’hôpital régional de Ngaoundéré

Si l’hôpital est généralement considéré comme un lieu de tristesse, celui de la région de l’Adamaoua s’est surpassé en prouvant le contraire à l’occasion de la journée d’excellence organisée à l’intention de son personnel méritant. Ils étaient au total une vingtaine de personnels à l’honneur, soit 2 médecins et 18 infirmiers méritants, des agents d’entretien et les employés admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Avec cette cérémonie, c’est une nouvelle ère qui s’est ouverte à l’hôpital régional de Ngaoundéré. Créée en 1964, l’hôpital régional de Ngaoundéré a fait des avancées considérables en termes d’équipements et d’amélioration de la qualité de soins fournis aux malades, même si des efforts supplémentaires doivent être fournis.

Au cours de cette cérémonie qui a débuté à 10 heures, ce sont les groupes de danses traditionnelles de l’association pour la promotion de la culture Mafa et du groupe culturel Gbassara qui ont donné le ton des manifestations. S’en est suivie l’arrivée des autorités et l’exécution de l’hymne national par le collectif des aides soignants et des élèves infirmiers des niveaux 1, 2 et 3. Après la phase des discours, des diplômes d’excellence ont été remis aux médecins et aux infirmiers qui se sont distingués par la qualité de leur travail. L’on retiendra alors que M. Adamou Koulagna est le meilleur agent d’entretien, le diplôme du service le plus propre a été attribué au service de la maternité. Mme Ekanga Hélène pour sa part, s’est vue attribuer le diplôme du meilleur agent 2010. Pour ceux des agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite, des remerciements, des cadeaux et diplômes leur ont été remis pour les bons et loyaux services rendus à cette formation hospitalière. Ce qui témoigne de la ferme volonté des responsables de cet hôpital d’optimiser la qualité des prestations. Pour le Directeur de l’hôpital régional de Ngaoundéré, le Dr. Deguime, cette initiative qui est la première du genre vise d’une part, à récompenser les efforts fournis au quotidien par ces hommes et femmes qui ont fait de la santé humaine une priorité. D’autre part, il s’agit d’asseoir davantage le respect de l’éthique et de la déontologie qui restent à parfaire. Pour lui, « le meilleur personnel se voit valorisé pour que les gens sachent qu’ils font du bon travail à l’hôpital et que ce bon travail est reconnu ».

Le gouverneur de la région de l’Adamaoua qui présidait les manifestations a loué cette initiative qui a pour but de cultiver le sens de l’effort et d’impulser une dynamique nouvelle. Comme prescriptions, il n’a pas manqué de demander à tous les autres personnels d’ uvrer comme un seul homme pour faire de l’hôpital régional de Ngaoundéré, un cadre de référence où le respect dû aux malades, le respect de la déontologie et du secret médical restent les maîtres mots. Selon un heureux récipiendaire, M. Daouda, « c’est une grande fierté pour, c’est le moment de redoubler d’ardeur pour servir le peuple qui en demande davantage. Je pense aussi que c’est l’occasion de remettre en cause certaines de mes lacunes pour essayer de les dépasser et servir mieux », a déclaré ce spécialiste en santé de la reproduction et par ailleurs Major de l’hôpital régional de Ngaoundéré. Cette cérémonie de remise des diplômes d’excellence aux médecins et infirmiers se situe au lendemain de celle organisée par la sûreté nationale.

Quelques récipiendaires, le 22 mars 2011 à l’hôpital régional de Ngaoundéré
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé