Personnalités › Diaspora

Nicole Avez Nana

Cheffe d’entreprise, Vice- présidente de l’association Femmes Leaders du Luxembourg et auteur du cahier de Gestion du micro-entrepreneur

Présentez- nous votre parcours
Je suis française d’origine Camerounaise qui vit et travaille au Grand-duché Luxembourg, Après mes Etudes de Gestion en France et des contrats d’intérim, j’ai eu l’opportunité d’un contrat à la commission européenne au Luxembourg entant qu’assistante de Chef d’unité de Publication, je me suis donc expatriée au Luxembourg.
Ayant toujours été animée par l’esprit d’indépendance et la passion d’entreprendre, malgré un emploi stable et un salaire confortable, j’ai pris l’initiative de créer ma propre entreprise : AB-Lux Relocation Services.

Quelles sont vos différentes casquettes aujourd’hui?
Je suis Cheffe d’entreprise, Vice- présidente de l’association Femmes Leaders du Luxembourg et auteur du cahier de Gestion du micro-entrepreneur, ouvrage qui a reçu les félicitations de Monsieur le Président de la République Française Nicolas Sarkozy et de Monsieur Jacques Attali.

Comment se retrouve t’on femme entrepreneur?
En ayant une passion qui nous habite constamment et avoir envie de partager cette passion avec ses clients et ses partenaires.

Brièvement, présentez-nous votre association
Femmes Leaders est une initiative d’un groupe de 5 femmes (Clara Moraru Présidente, Eliane Funch Vice Présidente, Emmanuelle Saint-MEDAR Secrétaire, Eva Ferranti Commissaire au compte et moi-même Vice Présidente) qui ont eu la même vision qu’il n’existait pas une plateforme d’échange qui regroupait toutes les femmes Leaders dans différents domaines d’activité dans le pays.
L’association à pour but de fournir une plateforme de rencontre entre les femmes leaders dans un environnement de non concurrence et où peuvent se développer des amitiés et alliances concrètes. Elle se propose de promouvoir les opportunités de leadership pour les femmes, de donner une grande visibilité et de célébrer le leadership des femmes du passé, présent et futur, de soutenir et favoriser l’engagement économique et politique des femmes dans la société.
Y’a-t-il d’autres femmes de la diaspora?
Bien sur que oui.

Quel est votre conseil pour les jeunes filles qui veulent devenir comme vous?
D’avoir confiance en elles, de ne jamais douter d’elles, et de croire très fort en leur rêve. Avec la volonté tout est possible et il n’est jamais trop tard pour réaliser son rêve. Petit à Petit l’oiseau fait son nid.

Les rapports avec les hommes sont-ils plus difficiles?
Les rapports avec les hommes ne sont pas plus difficiles qu’avec les femmes, Nous vivons dans un monde capitaliste où tous les coups sont permis, il faut juste se préserver et anticiper sur les réactions des autres.

Quelles sont vos difficultés au quotidien?
La conquête des nouveaux clients.

Comment conciliez-vous votre vie professionnelle et votre vie de famille?
Pour un indépendant il n’y a pas de frontière entre les deux vies. Pour concilier ma vie professionnelle et ma vie familiale, j’ai eu la chance que mon partenaire et moi soient complémentaires « pas associés », il s’intéresse beaucoup à ce que je fais et m’encourage énormément, ce qui m’a permis d’impliquer mon entourage dans mes projets professionnels, je les consulte de temps en temps pour prendre certaines décisions professionnelles.

Nicole Avez Nana
Nicole Avez Nana)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut