› International

Nigeria: le Sénat appelle les médecins à cesser la grève

Le président du Sénat nigérian, David Mark, a estimé lundi que l’épidémie du virus Ebola qui sévit dans le pays était une raison suffisante pour les travailleurs de santé

Le Sénat nigérian a appelé lundi les médecins de ce pays d’Afrique de l’Ouest à mettre fin à la grève actuelle dans l’intérêt de tous les citoyens. Le président du Sénat nigérian David Mark a lancé cet appel dans une déclaration à l’issue de sa rencontre avec des représentants de l’Association médicale du Nigeria (NMA).

M. Mark a rappelé aux médecins en grève leur rôle stratégique pour la vie de leurs concitoyens, ajoutant qu’ils ne pouvaient pas continuer de fermer les yeux pendant que le Nigeria est confronté à des problèmes de santé. Il a estimé que l’épidémie du virus Ebola, déclarée depuis urgence nationale, était une raison suffisante pour que les médecins suspendent leur grève.

Le gouvernement n’est pas insensible aux exigences des médecins, a souligné David Mark, mais au regard de la situation actuelle les médecins devraient selon lui faire preuve de patriotisme dans l’ intérêt de la population. Le président du Sénat a promis de porter les doléances des médecins au président Goodluck Jonathan afin d’y trouver des solutions.

Le président de l’association, Kayode Obembe, a énuméré dans ce communiqué certaines des demandes des médecins, y compris une meilleure assurance maladie pour les personnels médicaux et de santé, environ 10 mois d’arriérés de salaire impayés, et la nomination d’un chirurgien-général au niveau de la fédération.

Le président du NMA a souligné que l’association réclamait également le retrait immédiat de la décision du gouvernement de limoger 16.000 médecins résidents avant toute nouvelle négociation. Les médecins ne sont pas insensibles au problème de santé actuel lié à l’épidémie de virus Ebola, a-t-il souligné.

Le président du Sénat nigérian, David Mark
dailypost.ng)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé