› International

Nigéria: Les terroristes portent aussi des jupes

Une kamikaze s’est faite exploser hier alors qu’elle tentait de perpétrer un attentat contre une caserne militaire

Au Nigéria pour la première fois depuis le début des attaques de Boko Haram, une femme kamikaze s’est fait exploser hier alors qu’elle tentait de perpétrer un attentat contre une caserne militaire.
La kamikaze a été tuée dans l’explosion et les sources militaires ont fait état de 3 soldats blessés.

Selon le ministère de la défense la Kamikaze avait les explosifs cachés sous ses vêtements. Elle a été arrêtée grâce à un rapport des renseignements qui indiquait qu’un groupe terroriste planifiait une attaque contre une caserne aux alentours de Gombe. Le rapport précisait que la menace pouvait venir d’une femme.

La femme kamikaze a actionné la bombe alors que les militaires étaient à sa recherche. L’un d’entre eux a été tué par l’explosion et un autre a été blessé. Pour le professeur Kalifa Dikwa politologue et enseignant à l’université de Maiduguri au Nigéria, une femme est moins facilement suspectée, cela peut être un changement de stratégie de Boko Haram.

C’est pour la première fois qu’une action terroriste est menée par une femme au Nigéria
europe1.fr)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé