Société › Faits divers

Nigéria: Y a t-il eu expulsion des camerounais du Nigéria?

L’information reste à confirmer. Mais les sources parlent d’expulsion d’étrangers suspectés de liens avec la secte Boko Haram

La nouvelle fait le tour des rédactions depuis trois jours. Mais le flou persiste encore sur la possibilité de l’expulsion de camerounais vivant au Nigéria. Des informations recueillies par Reuters et AFP font tout de même état de ce que des immigrés tchadiens, nigériens et camerounais auraient été expulsé les mercredi 3 et jeudi 4 novembre 2010. Les personnes expulsées seraient pour la plupart des citoyens tchadiens, nigériens et camerounais, suspectés de liens avec la secte Boko Haram, un mouvement islamiste actif dans le nord-est du Nigeria, notamment dans l’Etat de Borno, a par ailleurs indiqué le reporter de la Deutsche Welle.

Sauf que, malgré ces informations persistantes, rien ne confirme aujourd’hui que des camerounais aient été expulsés du Nigeria. Malgré les nombreux coups de fils, aucune autorité camerounaise n’a pu confirmer la version selon laquelle des concitoyens ont été expulsés. Joint par nos soins, le gouverneur de l’Extrême-Nord, Joseph beti Assomo, a indiqué n’avoir aucune idée de cette information, qui selon lui, reste toutefois à confirmer. Le préfet du Logone et Chari quant à lui parle de camerounais qui font seulement les va-et-vient comme à leur habitude. Mais aucun camerounais n’a été expulsé à ma connaissance, j’ai suivi l’information comme vous sur Rfi. Pour l’heure j’attends de savoir pour vous donner plus d’information, a indiqué Ewango Budu Ernest.

Toutefois, la version selon laquelle des immigrés tchadiens ont été expulsés du Nord du Nigéria a été confirmée par les autorités tchadiennes. Une source du service de l’immigration nous a d’ailleurs indiqué que 248 tchadiens dont 3 femmes ont été accueillis dans leur pays vendredi. Le consul du Tchad à Maiduguri a rencontré vendredi les autorités nigérianes qui ont décidé de geler les expulsions, a affirmé le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement tchadien, Kalzeubet Pahimi Deubet.

Ces expulsions, d’après nos informations, viendraient de ce que les autorités nigérianes souhaitent toiletter les Etats du Nord-Est, gangrenés par les heurts religieux, dont les tristement célèbres Boko Haram qui ont secoué la région l’an dernier, faisant de nombreux morts. D’autres sources préfèrent cependant indiquer que les heurts religieux ne suffisent pas pour expliquer ces expulsions massives, mais qu’il s’agirait plutôt de préparer les élections de 2011. L’essentiel des immigrés expulsés (700 selon Reuters) sont essentiellement des commerçants. Car il faut dire que les échanges économiques entre le Cameroun et le Nigéria sont très intenses, surtout à Maiduguri, le chef lieu de l’Etat de Borno.


motherlandnigeria.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut