Société › Faits divers

Nkongsamba: Un homme meurt après avoir consommé quinze sachets de whisky

Agongang Arnaud avait empoché 5000 Fcfa après un pari

Il était en train de boire dans un bar au niveau du carrefour jean 23 avec des amis dans la nuit du 19 au 20 décembre. Un homme est arrivé et a proposé le pari. Il s’est proposé et a avalé les quinze sachets de « fighter ». La soirée s’est poursuivie sans problème, mais le matin, on l’a ramassé presque inconscient au bord de la route toujours dans ce secteur
Eric, voisin

Un conducteur de moto taxi meurt après avoir consommé quinze sachets de whisky: la nouvelle, plutôt incroyable a fait le tour de la capitale du département du Moungo durant les fêtes de fin d’année. Selon des voisins du jeune homme qui était conducteur de moto taxi, tout est parti d’un pari passé dans un bar avec un autre monsieur. « Il était en train de boire dans un bar au niveau du carrefour jean 23 avec des amis dans la nuit du 19 au 20 décembre. Un homme est arrivé et a proposé le pari. Il s’est proposé et a avalé les quinze sachets de « fighter ». La soirée s’est poursuivie sans problème, mais le matin, on l’a ramassé presque inconscient au bord de la route toujours dans ce secteur », révèle Eric, le voisin. La maison où louait l’infortuné avec sa femme vidée de son contenu.

Au domicile de son père sis toujours au quartier 8 bis Terre blanche, la porte est fermée. Un tableau donnant le programme des obsèques est disposé devant la porte. « Ils sont encore au village pour l’enterrement », révèle un autre voisin ce dimanche 28 décembre 2008. Ce voisin nous indique toutefois le salon de coiffure où la femme du conducteur de moto taxi de 28 ans décédé peut se trouver. Là aussi, malheureusement, on nous apprend qu’elle n’est pas encore revenue du village Bamena. Toutefois, Carole, une collègue, semble bien informée sur le sujet: « le docteur a fait une autopsie de son corps. Il a diagnostiqué la présence du poison dans son corps. On dit que trois des quinze sachets contenaient de la cide. C’est ça qui l’a tué. Parce que je connais bien des gens qui boivent plus de whisky que ça et n’en meurent pas », dit-elle. Et de préciser: « la police a appréhendé le gars qui a passé le pari avec lui. Il se dit même que c’était un ancien prisonnier qui venait de sortir de taule. Et qu’il a fait ça à une autre personne avant. Seulement, le gars remarquant que sa gorge chauffait trop, il a bu de l’eau. Ce qu a estompé les effets de la cide. Mais cette fois, il a exigé que le gars reste devant lui et ne boive rien après ».

Quels étaient les mobiles de cet acte macabres? La question continue de tarauder les esprits des populations consternés de Nkongsamba. Certains s’avancent qu’i voulait le tuer pour le dépouiller, d’autres qu’il l’a fait par méchanceté. Mais le fait qu’il ait attendu dans la ville après son forfait réfute ces thèses. Quoi qu’il en soit, la justice permettra bientôt de faire la lumière sur cette affaire.

Nkongsamba, département du Moungo
upload.wikimedia.org)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut