Société › Société

Nominations: La police camerounaise a un nouveau patron

Emmanuel Edou remplace Edgar Alain Mebe Ngo’o

Le suspens n’aura pas duré longtemps sur la nomination d’un patron à la tête de la police Camerounaise. Un décret du président de la république a rendu public la nomination d’Emmanuel Edou au poste de délégué général(DGSN) à la sureté nationale. Il remplace Edgar Alain Mebe Ngo’o devenu ministre de la défense à l’occasion du dernier remaniement gouvernemental. Cette nomination met fin à de nombreuses spéculations. Selon certaines d’entre elles une fuite au niveau du Cabinet Civil présentait Benjamin AMAMA et le commissaire EKO, comme probables successeurs de MEBE NGO’O à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale, d’après une information rapportée par le site kaiwalai.

Homme discret dans un ministère discret, il était jusqu’à sa nomination à ce poste ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, chargé des collectivités territoriales décentralisées. Son parcours académique l’a orienté dans la filière économique. Il aura occupé plusieurs postes y relatifs dont le plus important aura été celui de directeur général du conseil national des chargeurs du Cameroun. Sa première expérience avec les forces de l’ordre intervient entre 1997 et 2000, période pendant laquelle il a été secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie.

Il prend la tête d’une police que son prédécesseur aura pris soin de reformer. Sa tâche reste tout de même énorme. Ces dernières périodes ont été marquées par la multiplication des cambriolages dans des locaux publics. Le déploiement de la police dans la localité récemment reconquise de Bakassi est un dossier tout aussi complexe que prioritaire. Il devra poursuivre l’ uvre d’assainissement de son prédécesseur, notamment dans sa volonté de mettre sur pied une police plus respectueuse de son rôle et de sa position dans la société. Enfin Emmanuel Edou se retrouve plongé en plein c ur de l’opération épervier. C’est en effet la policier judiciaire placé sous son autorité désormais, qui a la tache de mener les enquêtes dans cette vaste affaire d’assainissement des services publique. Reste à savoir s’il gardera sa place de ministre délégué ou s’il sera remplacé et par qui.

Police camerounaise
Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut