Opinions › Tribune

«Nous donnons 48 heures à Paul Biya pour quitter Genève et rentrer au Cameroun»

Par le CODE et le Front Uni

«Réunis en urgence ce jour à Londres, nous donnons 48 heures à Paul Biya pour quitter Genève et rentrer au Cameroun »

Le CODE et le Front Uni ont fait le constat que:
– Le président de la République, Paul Biya est rentré en Suisse, dans sa suite somptueuse de l’hôtel Intercontinental, où il se trouve avec toute la confrérie alimentaire depuis qu’il a quitté les États-Unis après avoir pris furtivement part au 71e sommet des Nations Unies.

– Alors que tous les autres dirigeants venus du monde entier rentraient chez eux pour s’occuper de leurs pays, Paul Biya a choisi le cadre douillet de l’Intercontinental, très loin de la misère ambiante qui est le seul héritage qu’il lègue à la postérité.

– Depuis le début de l’année 2016, Paul Biya a séjourné au moins 3 fois à Genève pour des «courts séjours privés» plus ou moins longs, couteux et inutiles.

– Paul est Biya est le président du Cameroun et non de la Suisse, et à ce titre, il doit diriger le Cameroun à partir du Palais de l’unité à Yaoundé, et non de l’Intercontinental.

– La fortune dilapidée pour ses plaisirs à Genève et son train de vie de monarque ne sont pas compatibles avec l’état du délabrement de l’économie camerounaise qu’il a ruinée.

– Si Paul Biya aime autant la Suisse aux dépens du Cameroun, il doit faire valoir ses droits à la retraite et s’y installer.

– Le Cameroun est un pays en guerre et les séjours incessants de Paul Biya à Genève sont un mépris inacceptable pour les braves soldats qu’il envoie mourir au front dans la guerre qu’il a lui-même déclarée contre les terroristes du Boko Haram.

– Les Camerounais sont fatigués de voir leur pays dirigé par un absentéiste notoire qui n’a aucune notion du patriotisme et qui est devenu la risée du monde.

Et convaincus que le contribuable camerounais ne peut pas supporter continuellement les couts exorbitants de son train de vie, le CODE et le Front Uni ont:

– Saisi ce jour les autorités helvétiques pour dénoncer l’infantilisation du président du Cameroun par la Suisse.

– Saisi la direction de l’Intercontinental pour dénoncer la complicité de recel de biens publics.

– Saisi un cabinet d’avocats africains basé en Suisse pour engager une procédure pour recel de biens publics contre l’hôtel Intercontinental
Et donnent 48 heures à Paul Biya pour quitter l’intercontinental à partir du 07 septembre 2016.

Fait à Londres, le 7 septembre 2016
Brice Nitcheu, General Wanto, Dr Moise Essoh, Dr Jean-Bosco Tagne, Junior Zogo


Droits réservés)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé