International › APA

Oasis Capital prend une participation dans l’actionnariat de la PISAM pour 5 ans

Le gestionnaire de fonds dédiés au financement des Petites et moyennes entreprises (PME), Oasis Capital a pris, mercredi, une participation minoritaire dans l’actionnariat du Groupe de la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM) d’Abidjan pour une durée de cinq ans, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Cette prise de participation a fait l’objet de la signature d’une convention entre le Président directeur général de la PISAM, Eric Djibo et le Directeur général de Oasis capital, Matthew Boadu Adjei.

La convention prévoit un investissement de 5,5 millions de dollars (environ 3 milliards FCFA) de Oasis capital pour accompagner la PISAM d’une part dans son projet PISAM 2.0 de rénovation et de réhabilitation de son infrastructure, et d’autre part à la création d’un centre de radiothérapie.

« Il s’agit d’accompagner le Groupe PISAM dans son plan de développement, à la fois pour la construction du Centre de cancérologie William Djibo, mais également le financement du projet PISAM 2.0 », a expliqué à la presse, Malick Ouattara, Associé de Oasis capital.

« Ce sont deux projets assez structurants qui vont permettre à la PISAM de maintenir son statut de hub incontournable en matière de santé en Afrique de l’Ouest », a ajouté M. Ouattara, faisant observer que « la santé est un secteur qui présente une demande forte» en Côte d’Ivoire.

Le PDG de la Société de gestion médicale (SOGEMED) et de la Société de construction médicale (SICOMED) dont dépend la PISAM, Eric Djibo s’est félicité de cet accompagnement de Oasis capital.

«Nous sommes contents d’avoir un partenaire comme Oasis avec nous pendant quelques années. Ils sont là avec nous pendant 5 ans.  On ne marchera pas tout seul. C’est vrai qu’on a marché tout seul pendant longtemps, mais aujourd’hui on a quelqu’un pour nous accompagner. Pas seulement financièrement mais aussi techniquement avec des partenaires aussi techniques pour nous développer», a-t-il expliqué.

 « C’est pour nous, une seconde phase de notre développement. On avait levé des fonds il y a deux ans pour notre projet PISAM 2.0. On continue avec le financement de Oasis de 5,5 millions de dollars pour nous accompagner sur PISAM 2.0, mais surtout faire notre Centre de cancérologie qui nous tenait à cœur », a ajouté M. Djibo, estimant que ce fonds permettra de « compléter l’offre de soins de la PISAM ».

Ce projet d’envergure dénommé PISAM 2.0  vise à faire de cette institution un « hôpital digital» avec à la clé, un nouveau système d’information hospitalier, un renouvellement du plateau technique, une modernisation des infrastructures et l’ouverture de nouveaux services pour un coût de 13 milliards FCFA, selon Eric Djibo, quand le Centre de cancérologie est valorisé à 3 milliards FCFA.

Le budget du dossier d’investissement national dans la santé 2020-2024, un outil qui vise à renforcer le système sanitaire en Côte d’Ivoire, a été estimé à plus de 1658 milliards FCFA au terme du premier dialogue national sur le financement de la santé qui a réuni à Abidjan plus de 500 acteurs nationaux et internationaux de ce secteur du 15 au 18 avril 2019, à l’initiative du gouvernement ivoirien.

Le premier volet de l’investissement de Oasis capital contribuera à finaliser PISAM 2.0. Le second volet de l’investissement servira à la création d’un centre de radiothérapie, le Centre de cancérologie William Djibo (CCWD) qui sera doté de 2 accélérateurs de dernière génération et ayant une capacité d’accueil de 1300 patients par an.

 La création de ce Centre vise à faire face au déficit d’offre en termes de radiothérapie en Côte d’Ivoire. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime en effet, à environ 15 000 à 20 000 nouveaux cas de cancer par an en Côte d’Ivoire dont la moitié pourrait être traitée par radiothérapie.

La PISAM créée en 1985 est un établissement hospitalier pluridisciplinaire, leader dans le secteur privé de la santé en Côte d’Ivoire et dans la sous-région depuis plus de 30 ans.

Oasis Capital, créé en 2009, est un gestionnaire de fonds d’investissement dédiés au Ghana et à la Côte d’Ivoire, disposant d’une capacité d’investissement de 50,5 millions de dollars.

Il investit en capital et/ou en quasi capital dans des PME à fort potentiel dans les secteurs de la santé, l’éducation, les services financiers, l’agro-industrie, l’immobilier et l’hôtellerie.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé