› International

OIF: La candidature de L’Estrac reçoit le soutien d’un collectif de personnalités

Le Mauricien est considéré par des écrivains, artistes et scientifiques francophones comme celui qui doit succéder à Abdou Diouf au poste de secrétaire général en novembre prochain

Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde le 21 juillet 2014, un collectif d’écrivains, artistes et penseurs francophones se disent en faveur de la candidature du Mauricien Jean Claude de l’Estrac au poste de secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Jean Claude de l’Estrac est en course pour le poste avec deux autres candidats: L’ancien Premier ministre et écrivain congolais Henri Lopes et l’ancien chef d’Etat burundais Pierre Buyoya. L’élection qui aura lieu en novembre 2014, lors du prochain sommet de l’organisation à Dakar, permettra de trouver un successeur au Sénégalais Abdou Diouf en poste depuis le 20 octobre 2002.

«Nous avons la conviction que c’est à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) que se joue, pour une bonne part, le combat pour le respect de la pluralité des cultures. Cette lutte est au c ur de notre engagement, au c ur de cette « francosphère », espace rêvé d’échanges linguistiques et culturels respectueux de l’histoire et de l’exceptionnelle richesse créatrice du genre humain C’est avec cette idée que nous faisons aujourd’hui confiance à la candidature de l’île Maurice pour conduire le futur de l’OIF. En moins d’un demi-siècle, cette île-carrefour a donné naissance à un laboratoire à la fois du vivre-ensemble de multiples groupes sociaux et de préservation de la diversité culturelle dans le cadre d’un Etat démocratique, respectueux des droits de l’Homme et des croyances de chacun. C’est le pays qui fait cependant de l’idéal interculturel une quête constante», affirment la vingtaine de personnalités qui souhaiteraient voir Jean-Claude de L’Estrac à la tête du secrétariat général de l’OIF.

La lettre de soutien à la candidature de l’Ile Maurice est signée par des écrivains comme Jean-Marie Gustave Le Clézio, prix Nobel de littérature 2008 ; Patrice Nganang, écrivain, Grand prix littéraire d’Afrique noire en 2003 ; Nguyen Quang Thieu, vice-président de l’Association des écrivains vietnamiens ; Des scientifiques comme Jean-Robert Pitte, ancien président de l’Université Paris-Sorbonne ; Federico Mayor Zaragoza, scientifique, diplomate et poète, ancien directeur général de l’UNESCO ; ainsi que d’autres artistes, écrivains, penseurs amoureux de la langue française.

Journaliste de profession et écrivain, Jean Claude de l’Estrac a été ministre des Affaires étrangères de l’Ile Maurice. Depuis juillet 2012, il occupe le poste de secrétaire général de la Commission de l’Océan Indien (COI).

Jean Claude de l’Estrac
lexpress.mu)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé