International › APA

Omicron alimente la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais, reçus lundi à APA, traitent principalement du nouveau variant qui crée la panique dans le monde entier.L’AS annonce que le variant « Omicron fait son entrée au Sénégal ». En effet, précise Le Soleil, « trois cas » de ce mutant de la Covid-19 ont été détectés par l’Institut de recherche en santé de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef) et l’Institut Pasteur de Dakar.

« Omicron (est donc) parmi nous » en déduit Le Quotidien. Ce journal affirme que le nouveau variant arrive au moment où « la fièvre de la vaccination ne cesse de baisser » et les masques de tomber.

WalfQuotidien renseigne que le premier cas est « un homme de 58 ans arrivé au Sénégal le lundi 22 novembre 2021 en provenance d’un pays de la sous-région ». À Dakar, poursuit le journal, il a participé à une rencontre avec « près de 300 individus de plusieurs nationalités ».

Pour sa part, Libération indique que le patient « a été vacciné le 13 avril 2021 avec AstraZeneca et le 25 juin avec Pfizer ». Bés Bi rapporte les propos du Docteur Mamadou Ndiaye, Directeur de la Prévention, selon qui la première personne diagnostiquée positive au variant Omicron au Sénégal « est en voie de guérison » car elle a été « prise en charge correctement ».

Sous le titre « La santé en état d’urgence », L’Observateur fait part de la réunion du Comité National de Gestion des Epidémies (CNGE) qui se tient aujourd’hui. Dans les colonnes de ce quotidien, Docteur Cheikh Sokhna, épidémiologiste, soutient que les pouvoirs publics doivent « interdire tous les rassemblements qui ne sont pas utiles ».

Le Sénégal est « le troisième pays en Afrique de l’Ouest » à être touché par le variant Omicron découvert en Afrique australe, souligne Sud Quotidien. Cité par ce journal, Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale, a déclaré que la riposte se prépare.

« En quoi le nouveau variant est-il dangereux ? » C’est la question à laquelle Vox Populi a tenté de répondre. À en croire ce journal, Omicron se caractérise par « un grand nombre de mutations dont certaines sont préoccupantes. Les (premières analyses) semblent indiquer qu’il présente un risque accru de réinfection par rapport aux autres variants » déjà en circulation.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé