Politique › Institutionnel

ONU: Paul Biya prendra part à la 71e session de l’Assemblée générale

Le chef de l’Etat camerounais a quitté Yaoundé vendredi, avec son épouse, pour New York, où il prendra part au débat général de la 71e AG de l’ONU et à un sommet d’affaires

Le couple présidentiel camerounais a quitté la capitale vendredi, 16 septembre, à destination des Etats-Unis pour assister à la 71e assemblée générale des Nations Unies, ouverte le 13 septembre dernier. Paul Biya prendra notamment part au débat général annuel de cette AG, prévue du 20 au 26 septembre à New York, au siège de l’ONU. C’est lors du débat annuel que chacun des Etats membres a l’occasion de prononcer un discours sur la thématique choisie pour les assises. Le Cameroun devrait être à la tribune jeudi, 22 septembre.

Cette année, l’environnement aura une place de choix à l’ONU. Pour l’actuel secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, cette assemblée générale doit constituer « un moment où tous les États-membres devraient aligner leurs politiques, programmes et dépenses derrière les 17 ODD (Objectifs de développement durable, NDLR) et faire entrer en vigueur l’Accord de Paris sur le changement climatique. »

Paul Biya a reçu vendredi en matinée, au Palais de l’Unité, avant son départ, l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Michael Stephen Hoza, qui lui a remis une invitation du président américain Barack Obama pour prendre part au « U.S. – Africa Business Forum », événement qui sera organisé en marge de cette 71e assemblée générale à New York, le 21 septembre. La première édition de ce Forum, lancé en 2014, avait réuni plus de 50 chefs d’Etat et de gouvernement et environ 150 hommes d’affaires. La manifestation a pour objectif d’évaluer et d’impulser les opportunités d’affaires entre les Etats-Unis et l’Afrique.

Cette année, le U.S.-Africa Business Forum, co-organisé par la fondation Bloomberg Philanthropies et le Département américain du Commerce, se tiendra sous le thème: « accroissement des échanges et des investissements entre les États-Unis et les pays africains ».

D’après le communiqué publié par le directeur du cabinet civil de la présidence de la République, Martin Belinga Eboutou, le chef d’Etat camerounais a pris son vol avec une suite comprenant, entre autres: le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella; le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi; le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Louis Paul Motaze; le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé publique, chargé de la lutte contre les épidémies et les pandémies, Alim Hayatou; l’ambassadeur du Cameroun aux Etats-Unis, Henri Etoundi Essomba; le Représentant permanent du Cameroun auprès des Nations Unies, M. Tommo Monthe.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut