› Eco et Business

Orange Money sera commercialisé au Cameroun

Trois prestations sont proposées pour le démarrage. Le paiement des factures, le transfert d’argent et l’achat de crédit de communication

Deux grandes étapes pour le démarrage
D’abord une tournée de la caravane Orange dans les artères de la ville. Essec, Bonamoussadi, Bonaberi, etc. à travers laquelle, les populations ont été sensibilisées sur le lancement effectif du nouveau produit. Ensuite, la soirée de lancement au Castel Hall de Bali. Ici, Claire Paponneau, Jean Bardet et Pascal Rebillard, respectivement PCA, DG d’Orange Cameroun et DG de la BICEC, étaient les principaux acteurs. Les trois personnalités ont fait découvrir à un échantillon de clients les vertus de ce nouveau système de paiement mobile. Attentifs et disponibles, les trois personnalités ont servi toute l’information utile concernant ce nouveau produit. A travers d’abord les échanges avec les journalistes, ensuite des témoignages qui ont permis aux nombreux invités, opérateurs économiques pour la plupart de cerner la portée de l’offre qui s’adresse uniquement aux abonnés Orange. Ce mercredi 21 septembre, en dehors de la théorie, il y a surtout eu de la pratique. Cinq chapiteaux dressés dans l’immense salle du Castel Hall montraient les différentes étapes à parcourir. L’inscription plus dépôt d’argent Orange Money dans les agences BICEC, le transfert d’argent, le paiement des factures et services et le retrait d’argent dans les points agrées.

CAPCOL, PMUC, Total.
Concernant justement les points agrées, outre le réseau des Orange Shop et points agrées Orange, il faut intégrer le réseau de distribution du PMUC, les agences CAPCOL (Caisse populaire coopérative d’épargne et de crédit), les agences Amour Mezam et le réseau de distribution de Total. Soit un peu plus de 3000 points agrées pour le lancement sur le territoire national. Dans chaque stand, il y avait des employés Orange et leurs partenaires qui déroulaient la procédure. On apprend que pour un début, quatre prestations majeures peuvent se faire via le téléphone. Le transfert d’argent, de crédit, le paiement des primes d’assurances et le paiement des factures Orange et d’abonnement Tv. Orange Cameroun a déjà signé des conventions dans ce sens avec Activa Assurances pour les primes d’assurances et Africa digital Cameroun (Adc) pour l’abonnement Tv. Concernant les factures d’électricité, il faut encore patienter quelques jours. Ce sera possible dès les prochaines factures d’électricité, rassure l’un des membres du projet.

C’est ce 1er août 2011 que la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a donné son aval à ce projet présenté par la BICEC. Permettant ainsi à l’opérateur privé des télécoms de commercialiser ce produit au Cameroun. Un jour seulement après son obtention, les deux partenaires ont partagé la bonne nouvelle au cours d’une conférence de presse organisée à Douala, en revenant en profondeur sur le contrat de partenariat signé le 20 juillet dernier avec AES Sonel. BICEC et Orange ont choisi d’effectuer un lancement en deux étapes. Une première phase a été de lancer le service à travers un pilote du 8 août au 20 septembre 2011, ouvert à un certain nombre de clients volontaires. Cette phase, qui a connu la participation de 8000 Camerounais sur l’ensemble du territoire, a permis de procéder aux derniers réglages. On retiendra que le taux d’échec des transactions est passé de 30 à moins de 10%. Ce qui a permis de lancer la seconde phase ce mercredi 21 septembre 2011.

Jean Bardet (g) DG d’Orange Cameroun, Claire Paponneau,(milieu) PCA Orange Cameroun et Pascal Rebillard (D), DG de la BICEC
Journalducameroun.com)/n

«Pour une fois l’Afrique est devant l’Europe»
Orange Money est un dispositif innovant de paiement à partir d’un terminal mobile qui permet aux clients de réaliser des transactions et opérations bancaires courantes en toute sécurité. Le potentiel de tels services est très important en Afrique, où les titulaires de comptes bancaires représentent moins de 10 % de la population, alors que plus d’un tiers de celle-ci possède un téléphone mobile. C’est donc un porte-monnaie électronique logé sur la carte SIM qui permet de régler les prestations susdites. Ce service est ouvert à tous les clients Orange, qu’ils soient titulaires ou non d’un compte bancaire. Le compte Orange Money est activé gratuitement et sans dépôt minimum. C’est une véritable révolution. Pour une fois l’Afrique est en avance sur l’Europe puis qu’en Europe cela n’existe pas à ma connaissance, réagit Pascal Rebillard. Concernant le transfert d’argent, les frais d’envoi jusqu’u 1er novembre 2011 se passent de commentaires. 100 FCFA de 100 à 25.000 FCFA et 200 de 25005 à 100.000 FCFA. Bien plus, il faut débourser 500 et 300 F, respectivement pour le paiement des factures Orange et d’électricité et pour le paiement des primes d’assurances et abonnement Tv. En Afrique, Orange Money a été lancé déjà dans 7 autres pays. Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire, Niger, Botswana, Madagascar et Kenya.

Une étape de la caravane d’informations « Orange Money » dans les rue de Douala
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut