Politique › Judiciaire

Organisation des marches du 26 janvier 2019 : Maurice Kamto est le seul responsable (parti)

Tiriane Noah (c) Droits réservés

La présidente du MRC a réitéré lundi, l’entière responsabilité de Maurice Kamto dans l’organisation des marches politiques de son parti, demandant qu’il soit le seul à répondre de cela devant les juridictions.

Pas d’amalgame. L’évocation de la responsabilité de Maurice dans les marches qui ont conduit à l’arrestation de plusieurs centaines de militants du MRC n’est pas le fait de Tiriane Noah, preuve d’une quelconque discorde au sein du parti. L’actuelle présidente Mouvement pour la renaissance du Cameroun a tout juste réitéré les propos de Maurice contenues dans une lettre écrite depuis sa cellule à la prison centrale de Yaoundé.

Tiriane Noah a donné une conférence de presse lundi, 29 juillet, pour exiger le respect des droits, notamment de visites, des militants du MRC transférés au secrétariat d’Etat à la défense et au Groupement spécial d’opérations après les émeutes du 22 juillet à la Prison centrale de Kondengui. C’est au cours de cet évènement qu’elle a reprécisé la responsabilité revendiquée par Maurice Kamto lui-même.

« Il indique que c’est lui et lui seul qui a appelé à ces marches et qui doit en répondre. Les statuts du Mrc font de son président, le représentant du parti et donc le responsable des décisions prises par celui-ci. Il exige par conséquent, la libération de toutes les personnes arrêtées dans le cadre de ces manifestations publiques, pacifiques, légales et constitutionnelles et se tient prêt à faire face, seul, à la peine de mort, parce que c’est la peine de mort qui lui est promise », apprend-on de la lecture faite par Tiriane Noah.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé