› International

Ouganda: Le président promulgue une loi contre l’homosexualité

Cette loi, promulguée le 24 février par le chef de l’Etat ougandais, Yoweri Museveni, rend obligatoire la dénonciation de toute personne homosexuelle.

Le président ougandais a finalement promulgué la loi anti-homosexualité, malgré les avis émis par plusieurs pays occidentaux contre cette mesure qualifiée de liberticide. Elle rend obligatoire, entre autres, la dénonciation de toute personne soupçonnée d’être homosexuelle.

Selon le journal Le Monde, les Pays-Bas ont immédiatement décidé de suspendre une aide à l’Ouganda. Les Pays Bas, c’est en effet le premier pays au monde à légaliser le mariage homosexuel, en 2001. Le versement d’une aide annuelle de 7 millions d’euros destinée au renforcement du système judiciaire ougandais a été gelé après cette mesure.

Les Nations-Unies par la voix de La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, ont également condamné cette loi. La Haut-Commissaire a souligné que l’Ouganda est tenu, à la fois par sa propre constitution et par le droit international, de respecter les droits de tous les individus et de les protéger contre la discrimination et la violence.

Le président Yoweri Museveni, Chrétien évangéliste à la tête de l’Ouganda depuis 1986, a rejeté toutes ces critiques au nom des valeurs culturelles africaines. « Imposer des valeurs sociales d’un groupe à notre société, c’est de l’impérialisme social », a jugé le président ougandais.

Le président ougandais, Yoweri Museveni, lors de la signature de la loi durcissant la répression de l’homosexualité
Isaac Kasamani/ AFP)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé