International › APA

Ouverture à Abidjan d’un atelier pour former les agents de contrôle de l’administration ivoirienne sur l’audit

Pas d'image

Un atelier de formation des agents de contrôle de cinq départements ministériels ivoiriens s’est ouvert lundi à Abidjan en vue de renforcer les capacités de ces derniers sur l’audit dans l’administration publique, a constaté APA sur place.Ce séminaire qui porte sur la méthodologie et les outils d’élaboration de la cartographie des plans d’audit basés sur les risques est organisé par l’inspection générale d’État (IGE) grâce au Projet d’appui à la gestion économique et financière ( PAGEF) et la Banque africaine de développement (BAD).

Selon Alexis Hibault, le secrétaire général de l’inspection générale d’État qui a ouvert ces assises, ce séminaire vient « à point nommé » et fera en sorte que les inspections générales deviennent des fers de lance dans l’action du gouvernement.

 « On a besoin de faire cette formation parce que le schéma directeur de la réforme des finances publiques l’impose. Le budget a changé et cela demande que le corps de contrôle de l’administration change sa  manière de gérer. Nous avons maintenant un contrôle qui sera beaucoup plus basé sur l’audit», a expliqué M. Hibault qui représentait l’inspecteur général d’État Ahoua N’Doli Théophile.

« (…) A travers cela,  nous devons avoir un audit performant, optimal. Cela veut dire qu’il faut que nous ayons une cartographie des risques de toute l’administration afin que les contrôles et les audits soient véritablement ciblés et non général. Donc il faut former les inspecteurs aux nouvelles méthodes d’audit et nous conformer aux normes internationales», a par ailleurs, souligné M. Hibault.

 Avant lui, Pr Bamba N’Galadjo Lambert, le conseiller technique du ministre ivoirien de l’économie et des finances, a fait savoir à son tour, que cet atelier a pour objectif de renforcer l’audit interne et externe de l’administration publique et la professionnalisation des agents de contrôle.

« L’objet de cette rencontre est de doter les participants d’une base solide pour l’élaboration d’un plan d’audit », a ajouté Pr Bamba.

Les agents de contrôle de cinq départements ministériels ivoiriens sont concernés par cet atelier qui durera trois semaines. Il s’agit des départements ministériels, du commerce et de l’industrie,  des Affaires étrangères, de l’économie numérique et de la poste, des mines et géologie et de l’environnement et du développement durable.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé