› International

Palestine: La dépouille de Yasser Arafat exhumée pour enquête

Cette opération se déroule à la demande de son épouse qui souhaite faire toute la lumière autour de la mort de son mari

Des techniciens palestiniens ont exhumé la dépouille du défunt dirigeant Yasser Arafat ce mardi 27 novembre à l’aube dans la ville de Ramallah en Cisjordanie. C’est après avoir dégagé le sable transporté de Jérusalem à Ramallah le 11 avril 2004 que les membres de la garde présidentielle ont pu extraire le cercueil du tombeau et l’ont transporté à la mosquée de la présidence à Ramallah. C’est dans cette mosquée que des prélèvements ont été effectués pour les besoins de l’enquête. L’exhumation s’est déroulée en moins d’une heure, en présence de hauts responsables palestiniens, d’experts, d’enquêteurs suisses, français et russes, ainsi que de Taoufik Tiraoui, le président de la commission palestinienne chargée de superviser l’enquête sur la mort de M. Arafat. Des mesures de sécurité ont été renforcées pour assurer la confidentialité de l’opération. L’enquête vise à déterminer si la mort de Yasser Arafat, survenue dans un hôpital à Paris, résulte d’un empoisonnement. Les Palestiniens soupçonnent Israël d’avoir empoisonné Arafat avant qu’il ne tombe malade, lors l’assaut du siège de son quartier général par les forces israéliennes à Ramallah.

Au début de 2012, les experts suisses ont soumis les effets personnels d’Arafat à des tests, dont les résultats ont été divulgués dans le cadre d’un reportage diffusé par al-Jazira, la chaîne de télévision arabe basée à Doha. Le reportage, citant l’Institut de radio physique, indiquait que des traces de polonium 210 radioactif avaient été trouvées sur les sous-vêtements et la brosse à dents de l’ex président palestinien. La veuve de M. Arafat, Souha, a engagé des poursuites civiles en France, en réclamant une enquête sur la mort de son mari, décédé dans un hôpital de la banlieue parisienne. Les dirigeants palestiniens ont également décidé de faire appel à des experts russes pour faire en sorte que l’enquête soit la plus fiable possible. Pour la petite histoire Yasser Arafat est tombé malade dans son quartier général à Ramallah, en Cisjordanie, assiégé par l’armée israélienne, et est décédé le 11 novembre 2004 à Percy. Sa mort est restée une énigme, les quelque 50 médecins qui se sont relayés à son chevet n’ayant pas précisé la raison exacte de la détérioration rapide de son état. L’enquête permettra, on l’espère, d’avoir de nouvelles informations.

La dépouille de Yasser Arafat (photo) exhumée pour enquête
lexpress.fr)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé