Santé › Actualité

Paludisme au Cameroun: plus de 4000 décès enregistrés en 2014

Le taux de mortalité dû à cette maladie reste élevé en territoire camerounais, d’après des statistiques du ministère de la Santé publique

Le taux de mortalité dû au paludisme reste élevé au Cameroun, avec en moyenne 4 000 décès enregistrés en 2014, d’après des statistiques du ministère de la Santé publique.

Selon le secrétariat permanent du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), les régions de l’Extrême-Nord et de Nord restent les plus touchées avec 40 pour cent de décès.

Ce taux de mortalité est en baisse par rapport à 2013, où les deux régions totalisaient 70 pour cent des décès dus à cette maladie au Cameroun.

Depuis trois ans, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) maintient le même thème de célébration: «Investir dans le futur: vaincre le paludisme» et dont le corollaire est la baisse de la morbidité.

C’est ainsi qu’au-delà des méthodes traditionnelles de prévention, l’accent a été mis depuis quelque temps à la distribution des moustiquaires imprégnées dont on compte remettre 12 millions de moustiquaires en 2015.

Cette opération a contribué à ramener le taux de morbidité de 38 pour cent en 2010 à 30 pour cent en 2014.

Toutefois, avec plus de 4000 décès dus au paludisme par an, le Cameroun reste un foyer important du paludisme au Cameroun.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé