Santé › Conseils pratiques

Panaris: « Attention à l’hygiène des ongles »

Le Dr Londji, interne au CHU de Yaoundé donne des explications sur ce mal fort douloureux.

C’est quoi le panaris?
Le panaris c’est une infection cutanée qui se localise très souvent tout autour ou au niveau du lit de l’ongle. C’est une infection le plus souvent due aux staphylocoques ou aux streptocoques. Ce sont des germes qui vont toujours causer un abcès tout autour du lit de l’ongle.

Comment les doigts entrent t’ils en contact avec ces germes?
C’est pas qu’on le ramasse quelque part. Très souvent, le panaris est dû à une mauvaise hygiène des ongles. C’est-à-dire la façon de les couper, et puis ce qu’on touche et qui va rester en dessous de l’ongle.

Comment se manifeste l’infection?
Par une douleur avec tuméfaction au niveau du doigt concerné. Il y a aussi une sensation de gêne lorsque l’ongle pousse. Les démangeaisons surviennent en second lieu, lorsque la constitution du pus commence à se faire. Et puis s’installe le pus. Et ça devient alors très douloureux.

En quoi consiste la prise en charge du malade atteint de panaris?
Ça dépend du stade de l’évolution. Lorsqu’il est dans un stade primaire, et que l’on l’amène à l’hôpital, on peut stopper l’évolution de cette infection avec des moyens anti-inflammatoires on peut circonscrire l’infection, et puis des médicaments, des antalgiques et des anti-douleurs et puis des soins locaux pour éviter que le puis ne se forme et avec un traitement antibiotique, la lésion est résorbée? Lorsqu’il arrive à un stade secondaire, alors on fait des mesures locales qui vont consister à circonscrire la lésion, et puis accélérer le processus pour qu’on puisse le drainer par une incision plus tard. Mais si le patient arrive à un stade où c’est déjà collecté, où c’est très douloureux, le seul traitement sera l’incision à la décharge avec le traitement du pus et l’administration des antibiotiques essentiels.

Quels sont les risques encourus par le malade en cas de mauvais traitement?
Lorsqu’il est mal traité, le risque est d’abord la propagation régionale c’est-à-dire qu’il peut quitter du doigt pour infecter toute la main ou alors se généraliser et prendre tout le sang, envoyer des infections au niveau du poumons, du cerveau, bref, contaminer tous les autres organes et créer d’autres infections ailleurs. Et cela peut conduire à la mort. On parle souvent d’une infection sévère ou d’une infection septi sévère à point d’appel cutané. Et lorsque le pus s’est ainsi propagé par le sang, dépendant de la gravité, on peut décider de l’hospitalisation avec des antibiotiques par intraveineuse pendant un certain temps.

Est-ce un mal fréquent à Yaoundé?
C’est une pathologie fréquente à Yaoundé. Parce que les gens ne font pas trop attention à l’hygiène de leurs mains et à la manucure autres. Avec tout ce qu’on a dehors comme des jeunes tailleurs d’ongle, l’infection va passer de main en main et d’ongle en ongle pour se propager. C’est pareil dans les salons de coiffure où l’on fait de la manucure dans des conditions non appropriées. C’est pourquoi il faut toujours faire attention à l’hygiène des ongles pour éviter cette affection.

Dr Londji, interne au CHU de Yaoundé
journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut