Sport › Football

Panthère du Ndé: L’ex PCA Célestine Ketcha Courtès fait son bilan

Bilan très positif selon la PCA sortante, désormais remplacée par Hilaire Tchaha

Que peut-on retenir du conseil d’administration qui s’est tenu samedi dernier à Banganthé?
Le conseil d’administration est l’occasion pour moi de faire mon rapport moral de la saison écoulée, vous présenter les perspectives d’avenir de notre chère équipe. Au sujet du bilan de la saison 2011-2012, il serait intéressant de faire un rappel historique. Fin 2009-2010, démission avec fracas du président Feutcheu. Panthère se retrouve sans archives, sans joueurs, sans siège. Interpellation des élites à se mobiliser au sein d’un conseil d’administration par le préfet Mbocké Godlive Ntua. Le 28 août 2010, se tient la première réunion du conseil provisoire avec adoption d’une contribution de 1 000 000F CFA et élection de ma modeste personne à la tête de la «nzuimanto».

Quels sont les acquis de Panthère sous votre présidence?
Il y’a eu la modernisation du logo existant, Panthère est devenue Panthère sportive du Ndé football club avec un siège équipé administrativement et surtout avec Internet. Il y’a aussi des statuts avec des règlements des joueurs, le recrutement des différents responsables, un manuel de procédure indiquant la définition du mode opératoire de gestion des matches et des frais de fonctionnement. Il y’a également la mise en place des coordinations régionales et autres comités de supporters avec définitions des missions bien claires. On a mobilisé 14 000 000F CFA pour la saison qui s’est achevée. L’Etat tarde à donner la subvention. Panthère grâce aux comptes courants de certains fils et filles, continue car sur un budget de près de 170 000 000F CFA, l’Etat donne 22 500 000F CFA, Mtn 22 500 000F CFA et les administrateurs donnent 14 700 000F CFA. Fort heureusement, nous recevons 27 500 000 du transfert de Kom et Mengolo. En fin de saison, tous les salaires et primes ont été payés. Nous finissions cette saison africaine et nous sommes injustement éliminés de la coupe du Cameroun par New Stars, équipe d’un fils du Ndé dont les mauvaises pratiques ont valu une suspension de trois mois aux principaux arbitres des ½ finales retours. L’affaire reste pendante devant la commission d’éthique.

Pourquoi la transformation du club en société anonyme?
Les exigences de la ligue professionnelle imposent la transformation des clubs en société anonyme. Panthère étant un club communautaire, nous avons eu peur de transformer et laisser le champ à l’enlèvement de Panthère aux vrais propriétaires que sont les fils et filles du Ndé. Nous avons crée pour répondre à ces exigences, une société anonyme dont les statuts seront soumis pour approbation.

Célestine Ketcha Courtès

mboafootball.com)/n

À LA UNE
Retour en haut