Personnalités › Diaspora

Parlement Africain: Roger N. Dang est candidat au poste de 1er vice-président

L’élection des nouveaux dirigeants du parlement africain aura lieu le 28 mai prochain

Avant de s’envoler pour Midrand en Afrique du Sud où siège le parlement africain, l’honorable député du Nyong et Mfoumou, Roger Nkodo Dang, a tenu à s’entretenir avec les hommes des médias au cours d’une conférence de presse le jeudi 17 mai dernier dans la salle de conférence de la Fondation Muna à Yaoundé. Le candidat camerounais au poste de 1er vice-président du parlement africain est effectivement arrivé en Afrique du Sud le vendredi 18 mai 2012 à la tête d’une délégation camerounaise chargée de faire le lobbying pour sa candidature. Il dit être soutenu dans cette démarche par la plus haute autorité du pays, à travers le ministère des relations extérieures et le parlement camerounais. De même, il aurait reçu le soutien des pays de l’Afrique centrale. Le vice-président ai de la commission de la Coopération, des Relations Internationales et des résolutions des conflits de l’Assemblée nationale du Cameroun connaît bien les forces et les faiblesses du Parlement panafricain. Depuis 2007, il est le chef de la délégation camerounaise au Parlement panafricain. Son ambition est de faire du parlement africain un organe législatif et non une simple structure consultative comme c’est le cas jusqu’ici. Ainsi, il pourra permettre à cette institution de gérer efficacement les conflits en Afrique. Il cite d’ailleurs la Libye où la paix n’est pas toujours revenue malgré la mort du guide Mouammar Kadhafi, la Somalie où chaque famille a un chef de guerre et de nombreux autres pays africains aujourd’hui secoués par des conflits armés. Le parlement africain est d’ailleurs une maison que l’honorable Nkodo Dang connait très bien. Il y travaille en effet depuis 2007.

Ce titulaire d’une maîtrise professionnelle en relations internationales option diplomatie ne cache tout de même pas son inquiétude sur la survie de l’Union africaine, avec la mort de Mouammar Kadhafi. «La Libye contribuait à elle seule pour de nombreux pays africains défaillants financièrement ou involontaires. Maintenant que le guide n’est plus, on attend voir si les gens vont prendre leur responsabilité car il n’y a que deux alternatives. Soit les gens donnent leurs cotisations et l’organisation vit, soit elle meurt tout simplement si les cotisations ne parviennent pas» s’inquiète ce membre de la commission de la défense nationale et de la sécurité à l’Assemblée nationale du Cameroun où il est député du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Il se dit indigné que l’Afrique soit encore aussi dépendante de l’Union Européenne, en ce sens que cette organisation finance à hauteur de 70% le budget programme de l’Ua. L’honorable Roger Nkodo Dang qui ambitionne d’être élu le 28 mai prochain au poste de premier vice-président du parlement africain a souhaité venir savourer la victoire avec les siens en début du mois de juin.

Le député camerounais Roger Nkodo Dang est candidat au poste de 1er vice-président du parlement panafricain
Intégration)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé