Politique › Institutionnel

Parlement: Fin de la troisième session ordinaire, 11 lois votées

L’Assemblée nationale et le Sénat ont organisé jeudi des séances plénières de clôture de la session parlementaire ouverte le 12 novembre dernier

Les deux chambres du Parlement camerounais, l’Assemblée nationale et le Sénat, ont organisé chacune jeudi, 11 décembre, une séance plénière de clôture de la troisième session ordinaire de l’année législative 2014, session ouverte le 12 novembre dernier.

Dans son discours de clôture, le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril, a relevé que cette session ordinaire a permis le vote de 11 lois dont la loi de finances 2015 qui prévoit un budget de 3746,6 milliards de F CFA pour l’exercice à venir ; et la loi de règlement du Cameroun pour l’exercice 2013.

A l’Assemblée nationale, comme au Sénat, les présidents des deux chambres ont particulièrement salué l’adoption de la Loi portant répression des actes de terrorisme qui prévoit la peine de mort pour toute personne qui se rend coupable d’un acte pouvant entrainer la mort dans l’intention, entre autres, «d’intimider la population», de «perturber le fonctionnement normal des services publics», ou de «créer une insurrection générale dans le pays».

Selon Cavaye Yeguie Djibril, cette loi «permettra au Cameroun de s’arrimer au dispositif global de lutte sur le plan international tout en mettant en place un cadre juridique approprié et adapté aux exigences nationales, afin de combattre avec efficacité et fermeté, toute infraction relevant du terrorisme.»

En dehors de cette loi votée, les députés ont apporté leur soutien au gouvernement camerounais et à l’armée dans le cadre de la lutte contre Boko-Haram aux frontières, à travers une séance plénière spéciale organisée à l’Assemblée nationale le 27 novembre 2014. A cette occasion, il a été fait appel à la «mobilisation des pouvoirs publics nationaux, organisations gouvernementales et non gouvernementales, partenaires au développement, pays amis et autres personnes physiques ou morales de bonne volonté», afin de venir en aide aux populations des zones concernées dans le nord du Cameroun.

Des députés à l’Assemblée nationale du Cameroun (photo pour illustration).
assnat.cm)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé