Personnalités › Jeunes talents

Entrepreneuriat: le MINJEC accompagne davantage de micro-projets jeunes

Le MINJEC à l'hémicycle de Ngoa-Ekelle (c). Droits réservés

C’est l’une des paroles prononcées par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, dans son adresse au Réseau parlementaire Espérance jeunesse. Le groupe des députés jeunes était rassemblé ce 8 février à l’Assemblée nationale, dans le cadre de la semaine à eux consacrée.

Le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (MINJEC), Mounouna Foutsou, s’est voulu encourageant et rassurant, dans son adresse au parterre de jeunes rassemblés à l’hémicycle de Ngoa-Ekelle ce jour.

Le ministre a basé son discours sur le thème de la 53ème édition de la fête de la jeunesse: «Développement de l’entrepreneuriat et des opportunités d’emploi jeunes».

Un thème qui comprend deux volets d’après lui: «le renforcement des capacités des jeunes déjà engagés dans l’entrepreneuriat» et «l’encadrement, l’accompagnement des microprojets jeunes». La réalisation de ces objectifs, précise-t-il, passe par la promotion de l’entrepreneuriat jeune.

Les jeunes, invités à oser

La mise en place du Plan triennal spécial jeunes est une preuve que les pouvoirs publics sont déterminés à accompagner les jeunes dans leur quête d’un mieux-être.

Une détermination qui est appuyée par le septennat actuel, celui des grandes opportunités. Cependant, elle ne peut être effective que si les jeunes osent comme «l’a réitéré le président Paul Biya, dans son allocution à la jeunesse le 10 février 2017», affirme Mounouna Foutsou.

Enfin, le ministre fait appel à la solidarité gouvernementale et au soutien des partenaires au développement, dans le but d’obtenir les résultats escomptés au bout des actions menées en faveur des jeunes.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé