Santé › Actualité

Partenariat: Des équipements de Plus de 400 millions FCFA reçus par la Fondation médicale Ad Lucem

La cérémonie de réception du matériel a eu lieu vendredi 19 août 2011, à Douala

Cinq dons au total
L’action s’est déroulée dans la centrale d’approvisionnement de la FALC (Fondation médicale Ad Lucem), située derrière la formation sanitaire de Bonamoussadi. Ceci, en présence de tout le top management de la FALC conduite par Madeleine Tefak, la présidente du conseil d’administration, et de toutes les autorités administratives de la capitale économique. Dans l’ensemble, la FALC a reçu cinq lots. Le premier est celui du ministère de la Santé publique (MINSANTE), dans le cadre du Contrat désendettement et développement (C2D), un programme de financement qui lie le Cameroun à la France. Ce lot est constitué de deux véhicules, un camion et un pick-up d’une valeur de 55 millions FCFA, d’après le docteur Bidjogo Atangana, administrateur directeur général FALC, et d’autres équipements évalués à 180 millions FCFA. Ces équipements sont constitués, entre autres, des microscopes, cabinet dentaire, appareils de radio mobile, de trois groupes électrogènes, d’appareils d’anesthésie, tambours. Le second lot vient du MINSANTE stricto sensu. Il est constitué d’un matériel évalué à 25 millions FCFA, et représentant la subvention annuelle. Au total, le gouvernement, à travers le MINSANTE, a mis à la disposition de la FALC des dons estimés à 260 millions FCFA. Trois autres lots ont aussi été réceptionnés par le réseau hospitalier du célèbre Louis-Paul Aujoulat. Le premier, d’une valeur de 65 millions, vient de la Fondation Raoul Follereau. Les deux autres viennent respectivement de l’Université catholique de Lille (25 millions) et de la Fondation Exon Mobil et Medisend International (55 millions). Au total, la FALC a reçu des équipements d’une valeur de 405 millions FCFA.

Amélioration du plateau technique
Tout ce matériel a été réceptionné ce 19 août 2011, par Madeleine Tefak qui, parlant au nom des formations sanitaires du réseau hospitalier, n’a pas tari d’éloges en faveur des donateurs. «Le gouvernement camerounais à travers le MINSANTE constitue un appui constant tant en numéraires qu’en matériels et équipements médicaux », avoue-t-elle, en mettant les autres partenaires dans le même élan. Il s’agit de la Fondation Raoul Follereau, représentée par son vice-président Pierre Yves Thiebault, et de la Fondation Exon Mobil et Medisend International. «Grâce à ces équipements, la Fondation va prendre une nouvelle dimension dans la prise en charge des patients », prophétise la « dame de fer », comme l’appellent ses collaborateurs. Dans l’ensemble, apprend-on, ils vont contribuer énormément dans l’amélioration du plateau technique de la fondation. Malgré les différentes avancées, Madeleine Tefak a rassuré les populations que les tarifs resteront inchangés. Pierre Yves Thiebault, quant à lui, a demandé au top management de maintenir la vigilance et surtout de ne pas baisser les bras, au regard de l’immensité de la tâche qui reste encore. Il a aussi profité de l’occasion pour titiller les médecins de la FALC présentés comme des nomades. « Je veux intervenir aussi auprès de mes confrères médecins pour insister sur leur conscience professionnelle et sur le serment qu’ils ont fait au jour de leur doctorat. La FALC peut vous offrir de très bonnes carrières médicales, mais il est certain que le fait de l’instabilité chronique de certains médecins brise la confiance » a commenté le français.

Au total, la FALC a reçu des équipements d’une valeur de 405 millions FCFA
fondationadlucem.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé