› Eco et Business

Patronat: La Camerounaise des PME voit le jour

C’est une initiative d’Anselme Kemva propriétaire de PME et Marius Baha Wognou consultant en management

Un nouveau patronat dénommé «La Camerounaise des PME», CPME, vient de voir le jour au Cameroun. Il a pour objectif principal la promotion des Petites et Moyennes Entreprises (PME) camerounaises. Il s’agit d’une initiative d’Anselme Kemva, propriétaire de trois PME à Douala (Poulet du Bonheur, Palace le bonheur et Imprimerie le Bonheur), qui a été enrichie par Marius Baha Wognou, consultant en management, directeur général de Gestionis Consulting, un cabinet spécialisé dans la stratégie. CPME a pour cible les PME qui, d’après la loi N° 2010/001 du 13 avril 2010 portant leur promotion au Cameroun, intègrent aussi les très petites entreprises (TPE), moyennes entreprises (ME) et petites entreprises (PE).

Le nouveau patronat vise cinq objectifs primordiaux. Entre autres, définir et faire connaître le point de vue des promoteurs de PME sur les sujets concernant directement ou indirectement leurs entreprises, promouvoir l’esprit d’entreprise et sa diffusion dans toutes les composantes de la société, exprimer la volonté de progrès des promoteurs de PME et les convictions qu’ils tirent de leur expérience nationale et internationale sur les conditions générales du progrès économique et social et contribuer à un dialogue social constructif dans les PME et leurs organisations professionnelles, entre les pouvoirs publics et les PME adhérentes.

CPME est le 4ème patronat à voir le jour au Cameroun, après respectivement le Groupement inter-patronal du Cameroun (GICAM), le Mouvement des entrepreneurs du Cameroun (MECAM) et Entreprises du Cameroun (ECAM). Comme le patronat ECAM, né d’un schisme au GICAM, la CPME a été créée à la suite d’un éclatement du MECAM en février dernier. Anselme Kemva, qui était vice-président et porte parole de ce patronat géré depuis plus de quatre ans par Daniel Claude Abate, a claqué la porte en même temps que le secrétaire permanent, Toussaint Mboka Tongo. C’est lui qui est revenu, cinq mois plus tard, avec un nouveau patronat.

Anselme Kemva et Marius Baha Wognou, initiateurs du patronat des Pme
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut