Politique › Institutionnel

Paul Biya compatit après les attentats de Paris

Le président de la République du Cameroun a exprimé son «entière solidarité» au peuple français après les évènements terroristes du 13 novembre 2015 ayant fait au moins 129 morts

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a condamné «avec la plus grande fermeté» les attentats terroristes «lâches et barbares» du vendredi 13 novembre 2015 ayant fait au moins 129 morts et plus de 352 blessés dans la capitale française, Paris.

Dans un message de condoléances adressé à son homologue François Hollande, Paul Biya, arrivé depuis dimanche à Paris pour participer au «Forum des Dirigeants» de l’Unesco, a dénoncé ces actes criminels et odieux visant des populations civiles innocentes.

Après avoir exprimé sa profonde émotion et sa grande indignation, salué la mémoire des victimes et présenté les condoléances les plus attristées du Cameroun aux familles ainsi tristement touchées, le président camerounais a assuré François Hollande de son entière disponibilité à continuer, avec une détermination accrue, à joindre ses efforts à ceux de son correspondant et à ceux de la communauté internationale «pour mener une guerre sans merci aux terroristes et à leur idéologie obscurantiste».

L’on note que les attentats de Paris interviennent au moment où le Cameroun est lui-même engagé dans une lutte sans merci contre la secte islamiste nigériane Boko Haram dans sa partie septentrionale.

Paul Biya, président de la République du Cameroun.
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé