› Politique

Célébration du 20 mai : Paul Biya félicite les militants du SDF et du MRC pour leur « sens civique »

C’est la substance d’un message que le chef de l’Etat a adressé aux présidents desdites formations politiques, après la célébration de la fête nationale du Cameroun.

Le président de la République Paul Biya a adressé ses « sincères félicitations» à un ensemble d’acteurs ayant pris part aux célébrations marquant la 46ème édition de la fête nationale du Cameroun, le 20 mai dernier. Parmi ces acteurs, on retrouve, entre autres, les ministres de la Justice, de la Défense, des Finances, des Enseignements secondaires; le délégué général à la Sûreté nationale, ainsi que certains partis politiques. Dans cette dernière catégorie, Paul Biya a notamment écrit au président du MRC et du SDF, deux partis dont les militants ont défilé au Boulevard du 20 mai.

Seulement, les félicitations du président Paul Biya interviennent dans un contexte où les passages du SDF et du MRC ont suscité de vives réactions dans l’opinion publique. Les militants de ces partis ont, en effet, manifesté leur « mécontentement» lors de leurs passages devant le chef de l’Etat, en mettant leurs mains sur la tête en signe de « protestation». Ceux du SDF particulièrement, sont allés jusqu’à enlever leurs vêtements devant Paul Biya, pour terminer la marche torses nus.

Cet acte a suscité de nombreuses réactions. Garga Haman Adji, président de l’ADD, a vivement condamné cette attitude. « Tout à l’heure vous avez vu deux partis qui sont passés devant moi comme des idiots. Ils sont passés comme des idiots. Ce sont des rares idiots!», a-t-il affirmé. Dans le même ordre d’idées, le ministre Jacques Fame Ndongo, secrétaire à la communication du RDPC estime que « l’opposition fait dans la gesticulation inutile».

Dans sa missive, le chef de l’Etat dit avoir noté « la participation et l’engouement manifesté par les militantes et militants» de ces partis le 20 mai dernier. Il affirme que ces militants, « ont fait preuve de sens civique et de ferveur patriotique» lors de cette journée qui symbolise « l’exaltation du sentiment d’unité nationale». Par conséquent, il exhorte les présidents de ces partis à « sensibiliser » davantage ces citoyens à la paix et à la concorde dans le pays.

 

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut