› Eco et Business

Paul Gérémie Bikidik: «Nous exigeons maintenant des compensations»

Le président du réseau associatif des consommateurs de l’énergie réagit à la décision de l’Arsel sur la nouvelle facturation de Aes Sonel

Que vous inspire la décision de l’ARSEL ?
La suspension par l’ARSEL du nouveau système de facturation de AES-SONEL, est une incontestable victoire pour le RACE et d’autres associations de consommateurs. En effet, depuis 3 mois, nous enregistrons un afflux inhabituel de demandes d’assistance des usagers dans le désarroi. En plus des griefs courants sur la qualité du service, les plaintes qui reviennent le plus souvent portent essentiellement sur les factures erronées et la suspension abusive de la fourniture de l’énergie électrique. Il faut rappeler que le système de facturation CMS est une violation flagrante du règlement du service de distribution publique d’électricité, notamment l’article 7 qui dit expressément que « la facture est établie mensuellement et distribuée à date fixe aux divers points de consommation. Le client disposant de 10 jours ouvrables à compter de la date de réception pour la payer ». Parallèlement à l’accompagnement des consommateurs dans leurs requêtes auprès de l’opérateur, nous donc avions adressé au MINEE (ministère des mines, de l’eau et de l’énergie) et à l’ARSEL plusieurs lettres de protestation relatives à ce nouveau calvaire que AES-SONEL impose aux usagers. Cette décision est la résultante directe de la pression des organisations de défense des consommateurs.

Vous êtes donc satisfaits ?
Si nous saluons cette décision du régulateur, nous déplorons le fait qu’elle ne fixe pas un délai précis et ne prévoit pas de mesures compensatoires pour les victimes. Nous espérons que les résultats de l’enquête sur l’échantillon de 6000 abonnés et les conclusions du comité ad’hoc interministériel mis sur pied par l’ARSEL démontreront que, loin d’être une simple méprise managériale, les désagréments liés au CMS, qui se chiffrent en milliards de Francs CFA payés par les usagers, constituent une véritable spoliation. Nous ne serons pleinement satisfaits que lorsque cette application scélérate et la facturation par estimation seront totalement interdites. En attendant, nous continuons à demander aux usagers à refuser de payer pour l’incompétence et les choix managériaux hasardeux de AES/SONEL, surtout nous les invitons à ne pas céder au « chantage à la suspension de la fourniture d’électricité » dont ils font l’objet. Nous les encourageons à faire un usage sans retenu de l’arsenal juridique qu’offre le cadre règlementaire en vigueur, afin de faire valoir leurs droits légitimes de consommateurs.

Paul Gérémie Bikidik: «Nous exigeons maintenant des compensations»
journalducameroun.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé